Le meilleur moment pour méditer et faire du yoga

Sadhguru parle du meilleur moment de la journée pour faire vos pratiques de yoga et explique que cela dépend de ce vers quoi vous travaillez.
Die beste Zeit für Yoga und Meditation
 

Q : Sadhguru, quelle est l'importance de faire certaines pratiques avant le lever du soleil ou après le coucher du soleil ?

Sadhguru : Des pratiques comme surya namaskar et shiva namaskar devraient se produire à ces moments de transition, dans la zone crépusculaire entre la nuit et le jour. Pendant les sandhya kalas, autour du lever et du coucher du soleil, tout est dans un état de flux. Si vous pratiquez à ce moment-là, vous avez une meilleure capacité à transcender les limites, parce que vos énergies de vie sont dans un état de flux. C’est un des aspects.

Il fait chaud ? Pas le meilleur moment !

Un autre aspect est que toutes ces pratiques génèrent une certaine quantité d'ushna. Il n'y a pas d'équivalent pour le mot « ushna » en français, mais il est généralement traduit par « chaleur ». La chaleur, pas en termes de température, mais comme l'un des trois aspects – les autres étant sheeta et pitta – qui contrôlent diverses fonctions du système humain. Si vous avez un excès d'ushna, ou en d'autres termes, si votre samat prana est élevé, vous sentez que votre corps est chaud, mais si vous prenez votre température, elle est normale. Ushna n'est pas comme avoir de la fièvre – c'est une chaleur expérientielle.

Parce que le yoga a évolué sous des climats tropicaux en Inde, nous avons toujours dit que toutes les pratiques yogiques doivent avoir lieu avant 8h30 le matin ou après 4h00 ou 4h30 le soir.

Le samat prana ou samana vayu est chargé de maintenir la chaleur du corps. Un yogi veut toujours garder le corps légèrement plus chaud, car la chaleur indique également l'intensité et le dynamisme. Si le corps se refroidit en dessous d'un certain point, cela crée de l'inertie dans le système. Presque toutes les pratiques sont conçues pour vous amener à une sphère un peu plus élevée que celle où les gens vivent normalement. Une sphère plus élevée ne signifie pas un niveau plus élevé de métabolisme. Si le métabolisme devient élevé, vous vous épuiserez physiquement.

Lorsque vos énergies sont dans une sphère plus élevée, votre corps fonctionnera à un rythme plus calme. Nous pouvons vous le prouver en trois à six semaines : si vous faites certaines pratiques et amenez vos énergies à un certain niveau, vos facteurs physiologiques se stabiliseront et fonctionneront à un rythme plus détendu. Lorsque vos énergies sont faibles, votre corps a tendance à aller à un rythme plus élevé pour maintenir le processus de vie, ce qui épuise le système. Si vos fonctions corporelles vont à une certaine vitesse, votre mental deviendra fou, et surtout, cela réduit votre durée de vie.

Nous sommes conscients que faire des pratiques augmente l'ushna dans le système. Si la température extérieure est élevée et que l'ushna monte au-delà d'un certain point, cela cause des dommages cellulaires. C'est pourquoi les pratiques yogiques doivent toujours être faites pendant les heures les plus fraîches de la journée. Entre le jour et la nuit, il y a une transition qui réduit la friction au sein du système, et par conséquent, les pratiques génèrent moins d'ushna. Parce que le yoga a évolué sous des climats tropicaux en Inde, nous avons toujours dit que toutes les pratiques yogiques doivent avoir lieu avant 8h30 le matin ou après 4h00 ou 4h30 le soir.

Temps de transition pour le yoga et la méditation

Avec les pratiques yogiques, vous essayez de vous remodeler. Vous avez peut-être beaucoup d'estime et de respect pour vos parents, mais vous ne voulez pas finir tels qu'ils vous ont faits ou tels qu'ils sont. Vous voulez être quelque chose de différent ou quelque chose de plus. Si vous ne vous remodelez que psychologiquement et émotionnellement, à un moment donné de votre vie, vous reculez. Il y a beaucoup de gens qui, quand ils avaient 18 ans, ont dit « Pas question ! » et se sont rebellés contre leurs parents, mais quand ils arrivent à 45 ans, ils marchent, s'assoient, parlent et se comportent comme eux, parce que les changements mentaux n'iront pas plus loin.

Si vous voulez être un être du futur, il est nécessaire de remodeler les fondamentaux de qui vous êtes. C'est ce que nous essayons de faire avec les pratiques yogiques : nous voulons nous remodeler en quelque chose de complètement différent.

Les changements d'attitude ne durent pas. Après un certain temps, à mesure que les situations de la vie changent et que vous devenez moins conscient, vous retombez. Si vous dites que vous êtes tel que vous êtes, parce que votre père était comme ça ou parce que c'est dans vos gènes, vous dites que vous êtes une créature du passé. Si vous voulez être un être du futur, il est nécessaire de remodeler les fondamentaux de qui vous êtes. C'est ce que nous essayons de faire avec les pratiques yogiques : nous voulons nous remodeler en quelque chose de complètement différent.

Le meilleur moment de la journée pour le faire est toujours le sandhya, lorsque les énergies de la planète traversent une certaine transition et que les frictions au sein du système sont considérablement réduites, ce qui permet au remodelage de se produire plus facilement. Il existe d'autres aspects, mais ce sont les deux raisons les plus fondamentales pour lesquelles le yoga est pratiqué matin et soir.

Brahma muhurta : le meilleur moment pour le progrès spirituel

Si vous recherchez un progrès spirituel spectaculaire, vous devez faire vos pratiques yogiques avant le lever du soleil, ce qui signifie généralement commencer les pratiques au brahma muhurta, qui est le dernier quart de la nuit – entre 3h30 et 5h30 ou 6h00, ou quelle que soit l'heure du lever du soleil. À ce moment-là, il y a un certain processus dont vous devenez naturellement conscient si vous faites vos pratiques d'une certaine manière. Si vous faites les yogasanas, une fois que votre biologie s’adapte à la biologie de la planète, chaque matin, vous vous réveillerez entre 3h20 et 3h40.

Le brahma muhurta est le meilleur moment pour vous de faire des pratiques, si vous voulez transcender votre nature physique ou connaître des dimensions que nous appelons spirituelles.

Ce n'est pas une confession, mais c'est censé être une question de fierté pour moi : quand j'étais petit, et même quand je suis devenu un peu plus âgé, je ne pouvais tout simplement pas me réveiller le matin, quoi qu'il se passe. Ça prenait une bonne heure à tous les membres de la famille pour me réveiller. Après un certain temps, ils ont renoncé à m'appeler, parce que de toute façon, je continuais à dormir pendant leurs appels. Puisque les secousses ne fonctionnaient pas non plus, ils me faisaient m'asseoir – je m'asseyais et je m'endormais de nouveau.

Alors ils me traînaient hors du lit. Ma mère mettait du dentifrice sur la brosse et me la donnait. Je la mettais dans ma bouche et m'endormais. Après m'être brossé les dents, elle disait: « Douche-toi avant d'aller à l'école. » J'allais dans la salle de bain, je m'asseyais et je m'endormais. Une fois que j'étais réveillé, vous ne pouviez pas m'arrêter, mais me réveiller, c'était autre chose. Si personne ne me réveillait, je dormais jusqu'à midi. C'est quand j'avais trop faim, que je me réveillais – sinon, rien d'autre ne me réveillait.

J'ai commencé à pratiquer le yoga à l'âge de 11 ans, et après environ 12 à 18 mois, cela a commencé à se produire, et depuis tout ce temps, lorsque je me réveille et vérifie l'heure, c'est toujours juste avant 3h40. Je peux choisir de me lever ou de m'allonger de nouveau en fonction de l'heure à laquelle je me suis couché, mais tous les jours, quel que soit le fuseau horaire dans lequel je me trouve, pendant au moins un moment, je suis éveillé à ce moment-là, car une fois que vous faites certaines choses avec votre système, votre biologie est synchronisée avec la biologie de la planète. 3h40 n'est pas une heure qui a été inventée – il y a quelque chose dans le système humain qui est connecté à la planète et vous fera vous réveiller.

Le brahma muhurta est le meilleur moment pour vous de faire des pratiques, si vous voulez transcender votre nature physique ou connaître des dimensions que nous appelons spirituelles. Mais si vous recherchez uniquement la santé physique, alors le sandhya kala, aux alentours du lever du soleil, est la meilleure période pour faire des pratiques.

Note de la rédaction: Extrait du discours de Sadhguru à l'occasion du programme « Isha Hatha Yoga Teacher Training » (« Formation de professeurs Isha en hatha yoga ») de 21 semaines. Le programme est une opportunité unique d'acquérir une compréhension profonde du système yogique et la capacité d'enseigner le hatha yoga. Pour plus d'informations, visitez le www.ishahathayoga.com ou écrivez à info@ishahatayoga.com.

Une version de cet article a été initialement publiée dans la revue « Isha Forest Flower » en octobre 2015.