La féroce déesse Kali

Quelle est la signification de la déesse Kali et de sa représentation effrayante ? Sadhguru évoque son origine.
Goddess Kali – The Fierce One
 

Quelle est la signification de la déesse Kali et de sa représentation effrayante ? Sadhguru évoque l’origine de cette déesse comme une certaine forme d’énergie créée pour une dimension spécifique de la vie.

Sadhguru : En Inde, divers dieux et, tout particulièrement des déesses, ont été créés. Certains yogis et mystiques ont créé des formes particulières à des fins spécifiques. Certaines de ces formes sont agréables, certaines sont féroces, d’autres sont très vibrantes. Il y a toutes sortes de formes qui sont destinées à être utilisées pour des dimensions spécifiques de votre vie. Je dirais que ce sont différentes sortes d'outils.

Certains yogis et mystiques ont créé des formes particulières à des fins spécifiques. Certaines de ces formes sont agréables, certaines sont féroces, d’autres sont très vibrantes.

Pour utiliser une analogie : aujourd’hui dans le domaine de l’éducation, il y a tout un tas de filières bien établies. Mais il fut une époque où l’éducation signifiait que tout le monde apprenait tout ce qu’il y avait à apprendre. Cependant, aujourd’hui, différentes personnes choisissent de se spécialiser dans divers domaines. De la même façon, ces yogis ont établi des formes d’énergie de diverses manières pour que ces formes soient disponibles aux gens selon leurs besoins pour certains aspects de leur vie. Et ils ont créé tout un système sur la façon d’accéder à ces formes.

Une telle science existait aussi en Amérique du Sud, mais leurs formes étaient plus grossières. Ils créaient généralement des formes d’animaux qu’ils utilisaient pour obtenir de la force. Mais dans la culture indienne, ce sont des formes très sophistiquées qui ont été créées. Si vous avez la maîtrise nécessaire, vous pouvez les invoquer et vous pouvez faire des choses incroyables avec.

Kali – une femme féroce

Kali a une forme très féroce. Il vous faut des aptitudes d’un tout autre niveau pour gérer une femme comme ça ! À bien des égards, elle est très facile d’accès par rapport à d’autres formes, mais en même temps, elle est très, très féroce. Si vous invitez quelqu’un de très féroce, si vous ne savez pas le gérer, il peut vous dévorer ! Il y en a d’autres qui sont encore plus féroces et terribles. En général, les yogis ont créé des formes très féroces, car ce sont des gens féroces... Ils ne peuvent pas vivre avec une femme docile. Ils veulent quelqu’un de vraiment sauvage.

Kali n’est pas qu’une idole ou quelque chose en qui vous croyez. Elle peut devenir une réalité vivante pour vous.

Ces formes répondent à certains processus qui attirent cette sorte d’énergie. Kali n’est pas qu’une idole ou quelque chose en qui vous croyez. Elle peut devenir une réalité vivante pour vous. Elle peut marcher devant vous, car une fois qu’un corps énergétique est créé, si vous voulez, vous pouvez construire un corps physique par-dessus.

Par exemple, le Dhyanalinga est le corps énergétique du type d’être le plus élevé. En théorie, il est possible de lui construire un corps physique. Mais cela implique beaucoup trop de travail et cela n’en vaut pas la peine en fin de compte. Quel est l’intérêt de créer un autre être humain ? Là maintenant, la seule raison pour laquelle vous ne faites pas l’expérience de ce que je suis, c’est que je suis dans un corps physique. Je parle comme vous et je fais des choses comme vous. Si j’étais dans une autre forme, ce serait beaucoup plus facile pour les gens. Une fois que vous voyez quelqu’un comme un être humain, il doit entrer dans votre logique. Sinon, vous ne le considérerez pas comme éveillé. Vous allez penser qu’il est fou. Donc il n’y a aucun intérêt à créer un corps physique.

Dans le Dhyanalinga il y a toutes les dimensions. Mais Kali est une dimension spécifique de l’énergie. Ces yogis ont créé cette forme et l’ont laissée libre. Elle a été consacrée de certaines façons dans beaucoup d’endroits et on peut l’approcher : une force très puissante dans l’existence.

Kali n’est pas la seule. Il y en a tellement qui font partie des coutumes et des traditions yogiques. Habituellement, nous n’entrons pas dans ces espaces avec des gens, car pour la plupart des gens, ce n’est pas nécessaire. Seuls ceux qui ont envie de faire ce travail particulier ont besoin de savoir ces choses. Les autres qui ne cherchent que leur libération n’ont même pas besoin d’entrer dans de tels espaces, car c’est bien trop complexe. C’est comme essayer de jouer au créateur.

Ce n’est pas que ce soit une mauvaise chose, mais c’est comme mettre un enfant qui commence à peine à marcher dans une course de marathon... C’est certain, il va se faire mal. Quand on n’est pas prêt, l’excès d’une bonne chose peut être une mauvaise chose.

Note de la rédaction : « Mystic’s Musings » rassemble d’autres pensées de Sadhguru sur les dimensions mystiques de la vie. Lisez l’extrait gratuit [pdf] (en anglais) ou achetez l’e-book.