Le déficit de l'attention est-il un trouble ?

Le TDAH est-il une épidémie moderne ou un cas de sur-diagnostic ? Voici ce qu'en dit Sadhguru.
Is Attention Deficit a Disorder?
 

Le nombre d'enfants diagnostiqués avec un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) n'a cessé de croître au cours de ces dix dernières années, et même les adultes semblent être touchés. Le TDAH est-il une épidémie moderne ou un cas de sur-diagnostic ? Voici ce qu'en dit Sadhguru

Interlocuteur : Namaskaram, Sadhguru. Pouvez-vous m'éclairer sur la façon dont je peux me débarrasser d'un déficit d'attention ?

Sadhguru : En ce qui concerne le corps physique et le mental, il n'y a pas deux êtres humains qui naissent avec les mêmes capacités. Ce qu'un être humain peut faire physiquement ou mentalement, un autre être humain n'en est peut-être pas capable. Vous n'avez pas besoin de trouver un titre pour ça, comme trouble déficitaire de l'attention, TDAH, ou je ne sais quoi. La chose que vous devez regarder c'est, comment maximiser qui vous êtes ? Vous avez un déficit de l’attention, j'ai eu un autre genre de problème enfant : j'avais trop d'attention. Si je prêtais attention à une chose, je ne pouvais pas reporter mon attention sur quoi que ce soit d'autre. Je passais simplement des heures à regarder cette seule chose. Les gens pensaient que c'était un problème aussi, le fait que je ne regarde qu'une seule chose tout le temps.

Pas de standard pour l'attention

Je me souviens très bien de cette situation. Mon père excellait académiquement, mais « malheureusement », il a produit un fils comme moi, qui ne se souciait pas du tout de ce qui était académique. Il était très strict, et tous les soirs de 7h à 9h, nous les quatre enfants, nous devions étudier.

Je ramassais un manuel quelconque, ce que c'était ne comptait pas pour moi. Je l'ouvrais au hasard, sans me soucier de la page, et je trouvais une toute petite tache sur la page, un défaut dans le papier, et je ne faisais que regarder ça. Ça captait si bien mon attention que je restais assis pendant deux heures, juste à regarder cette petite tache. Je ne lisais pas un seul mot, mais je ne levais jamais les yeux, je ne regardais jamais ici ou là, parce que ça retenait vraiment mon attention.

Il y a tout un monde dans une tache. Les gens ont passé des vies à regarder une molécule microscopique ou un atome. Une tache de ce genre est beaucoup plus grande qu'un atome. Les gens pensaient que je devenais fou parce que j'avais trop d'attention. Alors arrêtez de vous étiqueter comme ceci et comme cela. Qui décide que vous avez un déficit d’attention ? Y a-t-il un standard, qui définit la quantité d’attention que vous devez avoir ou la quantité d’attention que vous devez obtenir ? Il n’y a rien de tel, c'est juste inventé.

Porter des étiquettes

Le problème est que dès l'enfance, les êtres humains sont étiquetés, et ils sont censés porter ces étiquettes pour le restant de leur vie. Le niveau d'attention que vous avez à cinq, six, sept, huit, quinze ou vingt ans peut être tout à fait différent. Beaucoup d'entre vous n'ont-ils pas évolué dans ce processus ? Le premier jour d'école, vous n'êtes pas arrivé à comprendre quoi que ce soit... peut-être que plus tard vous vous en êtes bien sorti. Ou peut-être que le premier jour, vous aviez l'air de tout comprendre, mais à la fin de l'année, vous n'aviez rien compris. 

Est-ce que tout le monde a le même genre d'attention ? Certainement pas. Je n'ai jamais porté la moindre attention à ce qui se passait en classe, parce que je ne trouvais pas cela intéressant. Mais j'avais bel et bien de l'attention pour toutes sortes d'autres choses. Cela veut-il dire que j'avais un déficit d'attention ? Non. Je n'étais tout simplement pas intéressé par ce qu'ils mettaient au tableau, c'est tout.

Avec la passion vient l'attention

Avez-vous remarqué, si vous êtes jeune - ou quand vous étiez jeune - à un certain âge, si vous étiez attiré par quelqu'un, vous n'aviez pas à vous concentrer sur lui : il envahissait simplement votre mental. J'utilise cet exemple parce que dans ce cas, il y a une chimie dans votre corps qui soutient votre attention. Faire attention à d'autres choses demande un peu plus d'efforts. Vous devez développer une passion intense pour quelque chose que vous pensez être important. Si vous avez un vif intérêt pour quelque chose, il y aura de l'attention. Trouvez quelque chose qui vous passionne : alors l'attention viendra d'elle-même.

Quel que soit votre état mental jusqu'ici, ça n'a pas besoin d'être votre état mental pour le restant de votre vie. Changer la structure de votre mental est la chose la plus simple à faire, car c'est naturellement l'aspect le plus flexible de ce que vous êtes. Changer la structure de votre corps est très difficile. Mais trop de gens transforment leur mental en un bloc de béton. À quoi voulez-vous utiliser votre tête ? Juste à donner des coups de tête ?  L'utilité d'une tête qui est comme un bloc de béton est très limitée. Vous devez maintenir votre mental aussi souple que possible. Plus votre mental est fluide et flexible, plus vous pouvez faire de choses avec. Donc, peu importe les étiquettes que les gens vous collent, si vous le souhaitez, vous pouvez modifier la structure de votre mental maintenant.

Note de la rédaction: Vous pouvez également suivre Sadhguru en français sur facebookinstagram et youtube !

 
 
  0 Comments
 
 
Login / to join the conversation1