Qu'est-ce que l'éveil ?

Une des questions les plus fréquentes qui trotte dans la tête d'un aspirant spirituel est probablement : « Qu'est ce que l'éveil ? Les pratiques spirituelles peuvent-elles me mener à l'éveil ? » Sadhguru, yogi et mystique ayant l'expérience de trois vies éveillées, répond à ces questions.
Enlightenment
 

Sadhguru : En Inde, les êtres éveillés sont appelés « Djiwas ». Djiwas signifie « né deux fois ». La première fois, vous êtes né de l'utérus de votre mère ; c'est arrivé inconsciemment. Vous ne l'avez pas fait arriver vous-même – la nature l'a fait pour vous. Quand vous êtes né, vous êtes arrivé avec une certaine innocence et une certaine félicité. Un enfant est de lui-même innocent et empli de félicité. Mais comme cette félicité ne s'est pas produite consciemment, n'importe qui peut la corrompre en un rien de temps. En un rien de temps, elle lui sera enlevée... Chez certains d'entre vous, elle a été enlevée avant vos 12 ou 13 ans ; chez beaucoup, elle leur avait déjà été enlevée à 5 ou 6 ans. Aujourd'hui les enfants deviennent tendus à 5 ou 6 ans parce que leur innocence est corrompue en un rien de temps, en fonction de l'influence que leur entourage a sur eux.

Maintenant, pour naître une deuxième fois, vous devez d'abord mourir. Si vous n'êtes pas prêt à mourir, la question de renaître ne se pose pas. Il ne s'agit pas d'une mort physique. Si vous quittez ce corps, d'autres bêtises vont vous attendre. Mais si vous mourez tel que vous êtes, si vous détruisez tout ce que vous appelez « moi », alors vous naissez à nouveau. Ce genre de naissance se produit 100% consciemment. À nouveau vous devenez innocent et débordant de félicité, mais pleinement conscient. Maintenant, cette félicité ne peut vous être enlevée par quiconque. Ce que vous appelez « éveil » correspond donc à une annihilation consciente de soi.

Là tout de suite, la plupart des gens ne pensent pas à l'éveil. Ils essaient juste de vivre un peu mieux. Ils veulent vivre un peu plus paisiblement, joyeusement, plus efficacement. Le yoga peut aussi être utilisé à cette fin. C'est une façon très limitée de faire usage du yoga, parce que le yoga a la capacité de vous faire atteindre une autre dimension de la vie ; mais ce n'est pas grave. Si les gens ne sont pas satisfaits de ce qu'ils recherchent dans leurs vies, ils ne chercheront jamais quelque chose de plus élevé. Si vous parlez d'éveil à quelqu'un qui a faim tout de suite, il ne pense qu'à se nourrir. Tout ce qui est ressenti comme un manque dans la vie de quelqu'un là tout de suite, peu importe ce que c'est, doit être assouvi en partie. Autrement ils ne chercheront rien de plus élevé.

Le Yoga d'Isha est enseigné de façon à ce que toutes les dimensions soient comprises mais que rien ne soit compulsif. Quand on initie les gens au kriya, il est enseigné de façon à ce que tout soit disponible. On ne veut pas refuser l'éveil à quiconque juste parce qu'ils ne savent pas ce que c'est. On veut faire goûter à une autre dimension afin qu'ils la cherchent. En même temps, rien ne s'impose à vous ; vous pouvez l'utiliser comme vous le souhaitez. Si quelqu'un était un ascète et un yogi « à plein temps », je les initierais de façon complètement différente, pour qu'ils soient censés avancer de façon compulsive. Mais en général, je n'initie pas les gens de manière compulsive. Je les initie de telle sorte qu'ils puissent en faire usage de très nombreuses façons et que ça reste tout de même vivant. 

Rechercher le bien-être physique est une chose. Rechercher l'éveil en est une autre.

Rechercher le bien-être physique est une chose. Rechercher l'éveil en est une autre. Pour accroître le bien-être physique, vous avez besoin d'apprendre différentes techniques de préservation de soi. L'éveil est une annihilation consciente de vous-même. Pour la plupart des gens, ça prendra un certain temps et une certaine maturation pour comprendre que quoi que vous fassiez de vous-même, au final, c'est frustrant et insuffisant. Vous pouvez vous rendre aussi merveilleux que vous voulez, ça n'est toujours pas suffisant. Ce n'est que lorsque vous disparaissez que tout devient merveilleux.

Donc, si là maintenant tout ce que quelqu'un veut c'est d'être en paix, heureux et plus efficace dans ses activités, allons-y pour ça, c'est bien. Ça ne veut pas dire que l'éveil est banni, mais un tel désir n'est pas encore arrivé. Le désir de base est encore de vivre mieux. Vous n'en avez pas encore fini avec la vie : vous voulez bien vivre. Quand vous avez assez vécu et vous savez que vivre mieux ne vous mènera nulle part, alors vous voulez aller au-delà de la vie.

Note de la rédaction: Dans le livre « Transformation Intérieure: Un grand maître yogi nous enseigne l'art de la joie », Sadhguru raconte l’histoire de son propre éveil, partant du  garçon qui avait une affinité particulière pour le monde naturel, en passant par le  jeune homme téméraire qui a traversé le sous-continent indien sur sa moto. Ce livre propose une manière révolutionnaire de voir notre humanité et l’opportunité de réaliser une vie faite de joie, rien de moins.

Disponible sur Amazon.fr