Shoonya : l'importance de ne rien faire

Dans ce spot, Sadhguru parle de Shoonya, un phénomène universel qui occupe 99% de nous-même et de tout le cosmos, et dont nous n'avons pourtant pas conscience. Il décrit aussi la méditation qu'il offre pour en faire l'expérience. Shoonya est également la base de Samyama, un programme qui a lieu en ce moment même au Isha Institute of Inner-sciences, dans le Tennessee. Vous pouvez voir des images de ce « programme du silence » dans le diaporama.
 
 
 
 

 

Quelle est l'importance de Shoonya ? Shoonya en tant que mot pourrait être traduit par « vide », bien que le mot « vide » ne rende pas justice à Shoonya. Le vide est un mot négatif en quelque sorte, il suggère l'absence de quelque chose qui était censée être là. Shoonya n'est pas une absence : c'est une présence illimitée. Le zéro a été inventé en Inde. Lorsque nous avons inventé le zéro, nous ne le considérions pas comme une absence mais comme le nombre ultime. Zéro veut dire rien ou non-chose1, mais il peut ajouter de la valeur à n'importe quel autre nombre. Shoonya est comme ça. Pour mettre cela en perspective... les cosmologistes modernes disent que plus de 99% du cosmos est vide. Plus de 99% d'un atome est vide. 99% de l'existence est vide. C'est cela que l'on appelle Shoonya. En tant que vie, vous avez le choix : vous pouvez soit être une petite créature dans ce vaste vide, soit être ce vide qui est la source de toute création. C'est de cela que l'on s'approche avec la méditation Shoonya.

Selon votre point de vue, vous êtes la vie la plus importante de cette création. Dans votre structure familiale, vous êtes l'une des vies importantes. Au niveau de la ville, vous pouvez avoir une certaine importance, mais ils peuvent se passer de vous. Au niveau de la nation, vous êtes une personne de très faible importance : si vous disparaissez, personne ne va le remarquer. Dans le monde, vous êtes un fragment de vie encore plus minuscule. Dans l'espace cosmique, vous êtes quasiment inexistant. Même si vous n'y pensez pas consciemment, quelque part au fond, tout le monde le sait. D'où toute la fanfaronnade, toutes les décorations, toutes les accumulations... parce que d'une certaine manière, il y a un effort désespéré pour faire de vous-même une vie substantielle.

Tout comme la non-chose est empaquetée dans chaque atome et dans chaque cellule de votre corps, nous empaquetons Shoonya dans une méditation.

Qu'il s'agisse de richesse, d'argent, d'ego, d'éducation ou de famille, ce sont simplement des efforts pour vous donner l'impression que d'une certaine manière, vous êtes une vie qui a de la valeur. Mais lorsque chaque atome de votre corps est vide à 99% et que l'univers tout entier est vide à 99%, cela veut dire que cette non-chose qui est la source de la création palpite en vous, en chaque cellule du corps. Si cela devient une expérience vécue, alors vous allez vivre très différemment. En quête de cela, des rois ont choisi de devenir mendiants. Gautama le Bouddha a marché en mendiant. Shiva marche en mendiant. Cela montre qu'ils ont trouvé quelque chose qui n'a besoin d'aucune décoration, amplification ou addition. C'est la chose qui occupe le cosmos tout entier. Je suis simplement assis ici, celui-ci est complet par lui-même.

Cette dimension de la vie nécessiterait généralement beaucoup de préparation. Mais aujourd'hui, les gens ne sont prêts à donner que très peu de temps. C'est la dure réalité d'un gourou au XXIème siècle. Tout comme la non-chose est empaquetée dans chaque atome et dans chaque cellule de votre corps, nous empaquetons Shoonya dans une méditation. C'est comme une pilule de Shoonya. Je rends cela ridicule, parce que la façon dont la plupart des gens dans le monde abordent la vie est ridicule. Dans cette vaste existence, vous êtes tellement petit, mais vous pensez que vous êtes grand. J'ai vu beaucoup de gens pour qui leur maison, leur famille, leurs bêtises, leurs bijoux, leurs biens étaient si importants qu'ils se sont battus pour ça jusqu'au dernier jour. Et soudain, ils étaient morts. J'ai essayé de le leur faire remarquer de leur vivant, mais ça ne les intéressait pas. Il est regrettable que les gens ne reviennent à la raison qu'avec la mort.

Supposons que vous obteniez 99% à un examen, vous seriez très satisfait avec les 99% et prêt à ignorer ce 1%. En ce moment, 99% est Shoonya. 1% est la création. Dans la méditation Shoonya, vous mettez ce 1% de côté un certain temps et profitez des 99%. Vous avez ignoré les 99% jusqu'à présent, ce qui est ridicule. À courir après la plénitude, énormément de frustrations sont apparues. Si la poche de quelqu'un est plus pleine que la vôtre, vous êtes frustré. Si le grenier de quelqu'un est plus plein que le vôtre, vous êtes frustré. Le cœur de quelqu'un est plus plein que le vôtre, vous êtes frustré. C'est la raison pour laquelle on vous apprend un nouveau jeu où vous pouvez de toute façon gagner. Après tout, le vide est plus facile que la plénitude.

Shoonya signifie « vide », ou plus précisément, « non-chose ». Cela signifie que c'est une dimension au-delà de la nature physique. Shoonya signifie ne rien faire. Si je n'arrête pas de vous répéter : « Ne faites rien, ne faites rien », vous allez devenir fou. Plus vous essaierez de ne rien faire, plus vous allez devenir fou. Pour ne rien faire, vous avez besoin d'une aide. Si vous voulez nager dans le rien, on vous donne une corde à laquelle vous pouvez vous accrocher. Quel genre de corde ? Le rien (non-chose) correspond au silence. Le non-rien (chose) correspond au son.  La corde que nous vous offrons est un certain son ou mantra. Lorsque le rien devient trop écrasant, vous pouvez vous accrocher à ce son.

Il existe différents types de mantras. Un mantra que vous connaissez tous est AUM. C'est un type de mantra qui devient puissant lorsque vous le prononcez fort et clairement. Et puis il y a d'autres types de mantras appelés beeja mantras. Un beeja mantra est un son pur et sans signification. Mantra signifie son pur, beeja signifie graine. Une graine doit être conservée d'une certaine manière. Une fois que vous l'avez plantée dans le sol, vous devez lui fournir la bonne quantité d'humidité, alors seulement elle va germer. Une graine fera ce qu'elle a à faire, le sol fera ce qu'il a à faire : votre rôle est juste de maintenir les conditions nécessaires. De même avec la méditation Shoonya : si vous vous en occupez bien, elle va germer, grandir, devenir un arbre magnifique, et porter des fruits.

Amour et grâce

1 En anglais « nothing » veut dire « rien ». Dans la version anglaise de cet article, Sadhguru l'écrit parfois avec un tiret (« no-thing ») pour insister sur le fait que la dimension dont il parle est mieux décrite par « non-chose » que par « rien ».

 
 
  0 Comments
 
 
Login / to join the conversation1