La science de la méditation

Q : Sadhguru, si quelqu'un a décidé de s'engager à méditer, comment sait-il quand les choses vont dans la bonne direction ? Cela se manifeste-t-il au niveau psychologique ou au niveau physiologique ?
Sadhguru wisdom article | Science of Meditation
 

Sadhguru : Les manifestations physiques sont probablement toujours les plus tangibles. Il y a beaucoup de manifestations physiques et psychologiques et il y a beaucoup d'autres manifestations qui sont au-delà du physique et du psychologique. Toutes ces choses peuvent être remises en question, mais par qui ? Des gens qui ne connaissent que le physique et le psychologique, des gens qui se fient davantage aux machines, qui croient que ces machines sont plus fiables que les êtres humains qui les ont construites, ce genre de personnes remet tout en question tout le temps.

Mort ou en état de mort cérébrale ?

Laissez-moi vous raconter quelque chose qui s'est passé il y a quelques années. Je suis allé à un endroit où on faisait toutes sortes d'expériences sur le yoga et les yogis. Pour eux j'étais un bon sujet ; un cobaye. Normalement, je ne me soumets pas à ces bassesses, mais c'était une obligation, alors j'ai dit oui.

Ils ont dit qu'ils voulaient mesurer les ondes gamma dans mon cerveau. Je ne savais même pas que j'avais de telles ondes ! Ils ont posé quatorze électrodes à différents endroits sur mon corps, principalement au niveau de la tête, et m'ont dit : « Maintenant méditez ». J'ai répondu : « Je ne connais aucune méditation ». Ils ont rétorqué : « Non, non, vous enseignez la méditation à tout le monde ». « J'enseigne la méditation aux gens parce qu'ils n'arrivent pas à rester assis à un endroit. Vous devez leur apprendre quelque chose pour les faire asseoir. » Alors ils m'ont demandé : « D'accord, que pouvez-vous faire ?» J'ai dit : « Si vous voulez, je vais simplement rester assis, immobile. » « Très bien, faites cela », ont-ils dit. Alors je me suis assis.

Au bout de quinze à vingt minutes, j'ai senti quelqu'un me frapper le genou avec un objet métallique. Puis ils ont commencé à me frapper le coude et la cheville, dans toutes les zones les plus douloureuses. Je ne savais pas pourquoi ils s'intéressaient à mes articulations. C'est devenu très persistant, puis ils ont touché mon dos. Ma colonne vertébrale est toujours extrêmement sensible et lorsqu'ils ont touché mon dos, j'ai pensé qu'il était peut-être temps de leur dire quelque chose. S'ils voulaient que j'en sorte, s'ils m'avaient simplement dit d'arrêtez, j'aurais pris une minute et j'en serais sorti. Pourquoi tous ces coups ?

Quand j'ai ouvert les yeux, ils me regardaient bizarrement. « Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal ? » ai-je demandé. Ils ont dit : « Non, notre machine dit que vous êtes mort. » J'ai dit : « Ok, en voilà un merveilleux diagnostic. » Puis ils se sont mis à discuter entre eux et ont dit : « Soit vous êtes mort, soit votre cerveau est mort. » J'ai dit : « Le deuxième diagnostic est trop insultant. Je vais prendre le premier. Vous pouvez dire ce que vous voulez. Je suis vivant, ça me convient. Un certificat de mort cérébrale n'est pas la meilleure chose à avoir. »

Lorsque vous cherchez à découvrir la vie comme cela, en vous basant sur les fragments d'informations et de connaissances que vous avez, vous allez de toute évidence en tirer des conclusions fausses. Mais quoi qu'il en soit, c'est important, car c'est ainsi que le monde fonctionne aujourd’hui. Comme je n'étais pas prêt à me soumettre à nouveau à ces tests, j'ai demandé à certains de nos méditants d'accepter que leurs cerveaux soient passés au scanner. Cela a été effectué dans un institut de premier plan du pays et ce qu'ils ont découvert c'est qu'il y a une cohérence phénoménale entre les hémisphères droit et gauche du cerveau. Les personnes qui ont observé cela n'avaient jamais rien vu de tel. Et ceci pour des gens qui avaient fait ces pratiques pendant seulement trois mois ou un peu plus.

Cohérence entre les cerveaux droit et gauche

Qu'est-ce que cela veut dire si on le transpose à la vie ? Toute information reçue et traitée au moyen des cinq organes sensoriels va généralement vers l'hémisphère gauche du cerveau. Toute information perçue par le reste du corps, qui n'est pas logique, qui n'est pas fragmentaire, qui est une information plus homogène et essentielle à la vie, est traitée dans votre cerveau droit, qui n'est pas logique. Vous n'en êtes peut-être pas conscient, mais vous utilisez toujours cette information. Autrement, vous ne pourriez pas être ici. À moins qu'il y ait une cohérence active entre les cerveaux gauche et droit, vous ne pouvez pas accéder à ces informations consciemment. Le fait d'être consciemment capable d'accéder à cette partie de la vie en vous, cette partie de l'information et de la connaissance en vous peut vous mener à des endroits que vous n'avez pas imaginés. Ce que vous faites dans votre vie avec beaucoup d'efforts, vous pourriez simplement le faire comme ça.

Pour tout un tas de gens, cela s'est traduit dans leur vie en termes d'action et de façon de vivre. Je dirais que, si vous avez une certaine activité, prenons l'exemple des ingénieurs en informatique d'aujourd'hui, ce qu'ils font en trente jours, probablement sans le moindre effort, au bout de six mois de pratique, ils pourraient le faire en un temps beaucoup plus court. Mais s'ils le font traîner pour des questions de contrat, c'est à eux de voir ; ce ne sont pas mes affaires ! Votre capacité à fonctionner dans le monde peut être considérablement améliorée ; presque super améliorée. Physiquement et mentalement, cela vous distinguera dans n'importe quelle foule de gens si vous vous consacrez suffisamment à la pratique. Et en termes de santé, il existe aujourd'hui énormément de travaux de recherche médicale qui vous montrent que cela fait des miracles pour vous.

L'essentiel se construit petit à petit

Mais tous ces avantages – la santé physique, les capacités mentales, l'aptitude à gérer la vie avec aisance – ne sont que des effets secondaires. L'essentiel se met en place petit à petit. Cela, vous ne le saurez qu'au moment de le floraison. D'ici là, vous penserez qu'il ne se passe rien. C'est comme si vous aviez planté un arbre à fleurs chez vous. Il grandit, mais seules les feuilles poussent. Votre voisin vient vous dire : « Ça ne va pas. Tu avais dit qu'il fleurirait, mais il n'y a que des feuilles. Nous n'avons qu'à le couper et en faire du bois de chauffe. » Vous lui répondez : « Attendons de voir. Peut-être que demain matin il va fleurir. » Le lendemain matin, rien. De nouveau, vous lui dites : « Attendons encore un jour. » Un jour de plus, un jour de plus... les années ont passé. Si vous n'aviez pas su combien de temps il faut pour que cet arbre fleurisse, vous l'auriez probablement coupé cent fois. Mais si vous continuez à le nourrir, un jour lorsqu'il fleurit, lorsqu'il est en pleine floraison, alors vous réalisez que ce qui comptait avec cette plante, ce n'était pas ses feuilles, ce n'était pas son ombre, ce n'était pas l'oxygène qu'elle produit. Cette plante, lorsqu'elle fleurit, est incroyablement belle.

Note de la rédaction: Isha Kriya, disponible en anglais et en français, est une méditation guidée gratuite et en ligne pour aider un individu à prendre contact avec la source de son existence, et à créer sa vie selon ses propres souhaits et sa propre vision. La pratique quotidienne de Isha Kriya amène santé, dynamisme, paix et bien-être. C’est un puissant outil pour faire face au rythme effréné de la vie moderne.

 
 
 
 
  0 Comments
 
 
Login / to join the conversation1