Devenir un bouddha

À l'occasion de Buddha Pournami, Sadhguru nous explique ce que signifie être un bouddha et ce que cela demande d'en devenir un.
Becoming a Buddha
 

À l'occasion de Buddha Pournami, Sadhguru nous explique ce que signifie être un bouddha et ce que cela demande d'en devenir un.

Version en hindi : बुद्ध बन सकते हैं आप
Version en tamoul : நீங்களும் புத்தராகலாம்

Sadhguru : Une personne qui s'engage dans une démarche spirituelle ne peut ignorer Gautama, parce que sa présence est devenue tellement imposante. De son vivant, quarante mille moines se sont mis en route pour diffuser le processus spirituel. À sa manière silencieuse, il a changé le monde pour toujours. Il a été l'une des plus grandes vagues spirituelles de la planète. Buddha Pournami a toujours été une fête importante dans la culture yogique et un jour très propice dans la vie de tout aspirant spirituel, mais aujourd'hui, nous avons nommé ce jour en souvenir de Gautama le Bouddha.  En cette soirée de pleine lune il y a plus de 2500 ans, un homme s'est transformé en un être.

Celui qui est au-dessus de son intellect, celui qui n'est plus dans son mental, est un bouddha.

Bien que les gens associent généralement le mot bouddha à Gautama, il n'est pas le seul bouddha.  Il y a eu des milliers de bouddhas sur cette planète et il y en a encore. « Bu »  signifie Buddhi ou intellect. Celui qui est au-dessus de son intellect, celui qui n'est plus dans son mental, est un bouddha.

À l'heure actuelle, la plupart des gens ne sont qu'un paquet de pensées, d'émotions, d'opinions et, bien sûr, de préjugés. Voyez, ce que vous considérez comme « moi-même » n'est qu'un méli-mélo de choses que vous avez accumulées de l'extérieur. Quel que soit le type de situations auxquelles vous avez été exposé, c'est le genre d'absurdités que vous avez accumulées dans votre mental. Votre mental est la poubelle de la société parce que vous ne pouvez pas choisir ce que vous y faites entrer et ce que vous n'y faites pas entrer. La première personne qui passe par là vous balance quelque chose dans la tête. Vous pouvez diviniser ces absurdités si vous le souhaitez, mais cela n'en fera pas une divinité ; c'est juste un mental. Il existe une autre façon de faire l'expérience de la vie et d'aller au-delà du processus que vous appelez mental. Pour ce faire, vous devez fermer la poubelle et la laisser de côté.

Le mental est une chose phénoménale, mais si vous y restez coincé, il vous mènera en bateau indéfiniment. Si vous êtes dans le mental, vous ne cessez de souffrir – vous ne pouvez pas vous en empêcher. La souffrance est inévitable. Peut-être que le coucher de soleil que vous regardez est si beau que vous oubliez tout, mais votre souffrance est cachée juste derrière vous, comme une queue. Dès que vous regardez en arrière, elle est là. Ce que vous appelez « mon bonheur », ce sont ces moments où vous avez oublié votre souffrance. Tant que vous êtes dans le mental, les peurs, les angoisses et les conflits sont inévitables ; c'est la nature du mental.

Le processus du yoga consiste à voir comment aller au-delà du mental. Ce n'est que lorsque vous êtes au-delà du mental que vous pouvez vraiment être vous-même.

C'est parce que les gens sont incapables de supporter la torture du mental qu'ils ont imaginé de nombreuses façons de l'esquiver dans la société. La suralimentation, l'alcool, le fait de s'adonner avec excès aux plaisirs physiques, ce sont tous des moyens d'esquiver le mental.  Les gens s'y adonnent et pendant quelques instants, ils oublient la torture. Vous picolez et dormez. Pendant quelques heures, votre mental ne vous dérange plus parce que vous avez esquivé le mental. Cela apporte beaucoup de plaisir et c'est tellement reposant, car soudain les tortures de votre esprit ne sont plus là. Alors vous développez une intense dépendance.

Mais la nature du processus évolutif est telle que cet être qui avait esquivé le mental a maintenant évolué dans le mental. S'il veut s'en libérer, il doit aller au-delà du mental. Il n'est pas possible de revenir en arrière. Si en utilisant un produit chimique vous esquivez le mental, vous verrez, la vie vous rattrapera toujours avec plus d'intensité une fois que le moment est passé. C'est toujours le cas. La souffrance s'intensifie. Le processus du yoga consiste à voir comment aller au-delà du mental. Ce n'est que lorsque vous êtes au-delà du mental que vous pouvez vraiment être vous-même.

Note de la rédaction : Découvrez-en plus sur le potentiel de l’esprit humain dans l’ouvrage « Mind is Your Business ».