Comment être en phase avec tout

Sadhguru examine comment tirer le meilleur parti de votre temps, de votre énergie et de votre expérience de la vie. L'unité et l'interconnexion de l'existence ne sont pas que des concepts philosophiques. Avec un exemple arithmétique, Sadhguru montre des parallèles frappants entre la structure de l'humain (dans cet exemple, votre respiration) et de plus grandes structures (ici la longueur de l'équateur). Il explique comment vous pouvez progressivement et naturellement synchroniser votre respiration à l'existence et améliorer votre qualité de vie et votre expérience de la vie.
sadhguru wisdom article | how to be in sync with everything
 

Le temps file

Sadhguru: C'est quelque chose que vous ne voulez peut-être pas que je dise, mais à chaque instant de votre vie, vous vous rapprochez un peu de la mort. On va vous souhaiter une longue vie, mais la mort se rapproche chaque jour, à chaque minute. Les deux dimensions les plus importantes de notre vie sont le temps et l’énergie.   

Si vous gérez bien vos énergies, grâce à l'amélioration de votre énergie, dans votre expérience, le temps sera également amélioré. Si votre expérience de la vie devient douce, plus elle devient douce, plus le temps semble filer rapidement. Vous vous réveillez le matin et avant de vous en rendre compte, la journée est finie - cela signifie que vous vous faites bien les choses. Si le temps vous accable, s'il n'avance pas, cela signifie que vous vous en sortez très mal. Il est important pour vous de comprendre comment le temps joue dans votre corps, ou comment vous éprouvez le temps, en tant qu'être humain, à cet instant, sur cette planète.

La synchronisation entre l'humain et la terre

...si vous respirez environ 15 fois par minute, vous serez parfaitement en phase avec la rotation de la terre. Si votre rythme cardiaque se situe entre 70 et 72, alors votre cœur est également en phase avec la respiration, et la respiration est en phase avec la rotation de la terre.

De nombreuses dimensions de votre corps sont en phase avec les aspects fondamentaux de la création du temps sur cette planète. La notion du temps fondamentale est bien sûr que la planète tourne autour du soleil - c'est une année. La lune tourne autour de la terre - c'est un mois. Mais notre perception du temps la plus fondamentale vient des rotations de la planète. Elle tourne une fois et nous appelons ça un jour.

L'équateur a une longueur de 21 600 milles marins. Ces 21 600 milles marins sont le nombre de fois que vous respirez en une journée. Si vous divisez cela par 1440, qui est le nombre de minutes par jour, vous obtiendrez 15. Cela signifie que si vous respirez environ 15 fois par minute, vous serez exactement en harmonie avec la rotation de la terre. Si votre rythme cardiaque se situe entre 70 et 72, alors votre cœur est également en phase avec la respiration, et la respiration est en phase avec la rotation de la terre. C'est un moyen simple d'apporter un sens absolu d'harmonie dans le système physique. Si vous faites cela, la compulsion du corps va disparaître.

Compulsion ou conscience ? C'est votre choix

Beaucoup de gens passent toute leur vie à prendre des dispositions pour les compulsions de leur corps - quoi manger, où dormir, avec qui dormir. Faire cela c'est juste répondre aux compulsions du corps. La nature compulsive du corps est là; vous ne pouvez pas le nier, mais combien de temps et d'énergie voulez-vous consacrer à cette dimension de votre vie ? Je veux que vous regardiez cela avec un esprit ouvert. Rendre un quelconque aspect de votre vie laid ou dénué de sens ne m'intéresse pas, mais le problème est que, à chaque instant de votre vie, vous vous rapprochez de votre mort.

La vie est une quantité de temps limitée. C'est pour cette raison qu'il est important de traiter cette question, combien de temps et d'énergie dans votre vie sont consacrés à satisfaire vos compulsions physiques et psychologiques. Si vous essayez de réduire les compulsions de votre corps et de votre mental sans être en phase avec les forces fondamentales de la nature, alors on dirait que vous sacrifiez tout ou que vous renoncez à tout. Ceci n'est pas Sannyas.

Vivre pour le vie, par pour le corps et le menta

..vous êtes pour la vie que vous êtes - pas pour le corps que vous avez accumulé, pas pour le mental que vous avez accumulé.

Sannyas signifie choisir consciemment de limiter au maximum le temps que vous consacrez aux compulsions du corps. Cela provient d'une certaine dimension de l'intelligence. Ce n'est pas un renoncement, un sacrifice ou un abandon de la vie - c'est absolument pro-vie. Parce que vous êtes pour la vie que vous êtes - pas pour le corps que vous avez accumulé, pas pour le mental que vous avez accumulé. Vous n'allez pas devenir un sanyasi demain, et je ne veux pas que vous le deveniez demain. Mais organiser votre vie un peu mieux, synchroniser votre vie avec les cycles naturels de la vie autour de vous, synchroniser votre vie avec la planète elle-même, qui a fait cette vie telle qu'elle est, est important.

Pour que vous arriviez à un certain état d'équanimité, pour que vous viviez dans une certaine harmonie intérieure, pour que vous soyez en harmonie absolue avec tous les facteurs avec lesquels vous vivez - comme l'eau, l'air, la nourriture, le feu, la chaleur, et bien sûr l'énergie vitale, nous enseignons des pratiques yogiques. Mais avec la soi-disant éducation, les gens ont sombré dans cette folie du "Que vais-je obtenir ?" Les gens pensent que la vie consiste à obtenir quelque chose.

Compétition versus Compétence

Compétition veut dire que vous allez perdre tout sens d'harmonie en vous, parce qu'il n'y a aucun sens de quoi que soit qui vous concerne - il s'agit toujours de comment quelqu'un d'autre s'en sort, par rapport à vous.

Lorsque vous faites de la vie une simple transaction, alors être en harmonie ne survient pas, car dès l'enfance, depuis la maternelle, on vous a dit d'être compétitif. Être en compétition signifie que vous n'avez aucun sens de votre propre compétence. Peut-être que vous pourriez voler, mais vous êtes content d’être juste devant quelqu'un d'autre. Quelle tragédie ! Compétition veut dire que vous allez perdre tout sens d'harmonie en vous, parce qu'il n'y a aucun sens de quoi que soit qui vous concerne - il s'agit toujours de comment quelqu'un d'autre s'en sort, par rapport à vous.

Se réjouir des échecs des autres c'est être malade. Mais dès la maternelle, on vous a entraîné à croire que vous devez être le numéro un. Je ne sais pas pourquoi tout le monde aspire à être le chiffre le plus petit. Vous pourriez au moins passer au niveau supérieur avec le zéro. Si vous êtes toujours dans un mode de transaction dans la vie, si c'est "Que vais-je obtenir ?" tout le temps, cela ne vous permettra pas d'être en phase avec les éléments naturels qui vous composent.

Cupidité versus Aisance

Si vous n'êtes pas en phase, votre compétence, votre génie, votre intelligence ne s'exprimeront jamais pleinement. Cela ne peut pas se faire, simplement parce que vous n'êtes jamais à l'aise. Si vous n'êtes jamais à l'aise, rien de vous ne s'exprimera jamais pleinement. Pour être en harmonie avec tout ce qui vous entoure, psychologiquement, il n'y a qu'une seule chose que vous devez faire : vous devez bannir une seule pensée de votre mental - le reste des absurdités peut continuer. Une seule pensée- "Que vais-je obtenir ?" Si vous bannissez cette seule pensée, alors vous verrez que vous serez naturellement en phase avec tout ce qui vous entoure.

Parfois vous l'avez fait. Il n'y avait aucune inquiétude à propos de ce que vous alliez obtenir; vous étiez absolument en phase avec tout. Dès l'instant où "Que vais-je obtenir ?" arrive, les transactions débutent. Une fois que des transactions ont lieu, nous essayons seulement d’être meilleurs que quelqu'un d'autre. Nous n'essayons plus d'être nous-mêmes. Dès l'instant où je veux être meilleur que vous, je ne peux pas être moi-même. Je vais faire une chose un peu plus stupide que vous, parce que je suis en compétition. C’est, d'après ce je vois dans le monde aujourd’hui, en raison du genre de nourriture que vous mangez, du genre d’air que vous respirez et du genre d’eau que vous buvez.

Poison paralysant

Nous pulvérisons du poison sur les aliments que nous mangeons, nous mettons du poison dans l’eau que nous buvons, et nous pensons avoir fait de grande découvertes scientifiques. Ceci n'est pas de la science, c'est de la bêtise. Malheureusement, nous avons construit une science sur la bêtise. Sur cette planète, pour toute vie - de l'organisme unicellulaire à la forme la plus complexe, c'est-à-dire vous - fondamentalement, la construction de base est la même. Si quelque chose empoisonne une bactérie, cela vous empoisonne également. La dose n'est peut-être pas suffisamment forte pour vous tuer - pas encore, mais ça reste du poison. Ces poisons vous paralysent. Je ne parle pas seulement de santé physique - vous voulez que cette vie s'épanouisse pleinement.

Vous voulez que cette vie se libère de tout. Comment est-ce possible lorsque vous êtes empoisonné ? Si vous viviez dans des conditions naturelles vierges, la quantité de pratiques, la quantité d'efforts conscients que vous auriez à fournir seraient bien moins grandes. Mais maintenant nous vivons dans ce genre de conditions. De ce fait, être conscient et faire les choses nécessaires pour être en phase avec tout ce qui vous entoure devient d'autant plus important.

Synchroniser la respiration et le rythme cardiaque

Si votre respiration a lieu entre 11 et 12 fois par minute au lieu de 15, vous connaîtrez le langage de toutes les créatures de cette planète, les oiseaux et les animaux. Si votre respiration descend à 9, vous connaîtrez le langage même de la Terre Mère.

Comment être en phase ? Voici une chose simple que vous pouvez faire : Si vous ne pouvez pas le faire tout le temps, peut-être une fois par heure ou au moins toutes les deux heures, peu importe votre niveau d'activité, vous pouvez prendre une minute. Allez vous asseoir quelque part et assurez-vous que votre respiration est en phase - environ quinze respirations par minute. Essayez de la maintenir comme ceci en permanence. Vous verrez progressivement, votre rythme cardiaque va également se synchroniser avec tout le reste. Ceci est très important pour que vous viviez comme un être humain normal.

Si vous voulez être un yogi, vous devez réduire le nombre de respirations, mais vous ne pouvez pas le faire de force. Vous devez développer votre capacité pulmonaire de telle manière, vous devez amener votre corps à un niveau de relaxation tel qu'il deviendra plus lent de lui-même, naturellement. Dans la tradition yogique il y a une expression colorée, qu'il ne faut pas prendre à la lettre, mais qui est vraie dans un sens général : si votre respiration a lieu entre 11 et 12 fois par minute au lieu de 15, vous connaîtrez le langage de toutes les créatures de cette planète, les oiseaux et les animaux. Si votre souffle descend à 9, vous connaîtrez le langage même de la Terre Mère.

Devenir sensible veut dire devenir sensé

Si votre respiration a lieu entre 6 et 7 fois par minute, vous connaîtrez tout ce qui vaut la peine d'être connu - tout simplement parce que tous les parasites inutiles que vous créez dans votre corps et votre mental ont disparu.
 

Le service météorologique, par exemple, essaie de déchiffrer ce que dit la Terre Mère d’une certaine manière. En ce sens, et en un sens plus profond que cela, vous pourriez savoir ce que dit la Terre Mère si votre respiration passe naturellement à environ 8 à 9 fois par minute. Si votre respiration a lieu entre 6 et 7 fois par minute, vous connaîtrez tout ce qui vaut la peine d'être connu - tout simplement parce que tous les parasites inutiles que vous créez dans votre corps et votre mental ont disparu. Tout est absolument clair pour vous tel que c'est. Parce que neurologiquement, vous êtes la créature la plus évoluée sur cette planète.

En tant qu'Homo sapiens, en tant qu'être humain, vous avez le plus haut degré de développement neurologique. Cela veut dire qu'un être humain est la vie la plus sensible sur cette planète. Sensible veut dire que vous êtes capable de percevoir tout ce qui vous entoure. Sensible ne veut pas dire que vous allez être blessé par tout. Sensible veut dire que vous êtes capable de percevoir tout ce qu'il y a à percevoir ici. Si vous êtes sensible, vous vous allez naturellement vous comporter de façon sensée. Si vous êtes sensible à toutes les personnes autour de vous, vous vous comportez naturellement de façon sensée. Personne n'a à vous enseigner la morale, l'éthique, des idées, la spiritualité ou les textes sacrés.

Comment les kriyas yogiques aident

Faites au moins ceci : essayez de synchroniser votre respiration avec le mouvement naturel de cette planète. Si vous faites cela, vous deviendrez un être humain bien plus sensible et sensé.

Même si vous ne connaissez pas le langage de la planète ou de ses créatures, devenez au moins une créature sensible. Si vous faites des pratiques telles que Shakti Chalana Kriya et Surya Kriya (pratiques proposées dans divers programmes d'isha yoga) quotidiennement, cela se produira de façon naturelle. Faites au moins ceci : essayez de synchroniser votre respiration avec le mouvement naturel de cette planète. Si vous faites cela, vous deviendrez un être humain bien plus sensible et sensé. Il serait non seulement bienvenu d'avoir beaucoup plus d'êtres humains sensés sur la planète mais c'est aussi un besoin urgent.

Note de la rédaction: Vous pouvez suivre Sadhguru en français sur facebookinstagram et youtube !

 
 
 
 
  0 Comments
 
 
Login / to join the conversation1