Comment amener les pratiques à un nouveau niveau

Sadhguru décrit le fonctionnement interne du processus spirituel. Une pratique yogique, explique-t-il, est un code énergétique calibré pour évoluer et s'adapter au praticien.
Wie man die spirituellen Übungen auf ein neues Level bringt
 

Q: Sadhguru, vous avez dit quelque part que les pratiques que nous faisons sont programmées de telle manière qu'une fois que nous avons évolué vers un certain niveau, les pratiques continuent à agir sur nous afin de nous amener au niveau suivant. Pourriez-vous expliquer davantage ce que cela signifie ?

Sadhguru: Utilisons une analogie : si vous êtes suffisamment âgé, vous avez peut-être vu des gens faire des anneaux avec la fumée de cigarette. De nos jours, plus personne ne fait cela, car fumer en public est devenu un crime. J'ai connu un écrivain excentrique qui écrivait son nom, Kailasham, avec de la fumée de cigarette, en écriture Kannada.  Vous pouviez voir les lettres pendant quelques secondes avant que la fumée ne se diffuse, et les gens l'admiraient pour cela. Tout comme aujourd'hui vous avez des numéros de monologue comique, lui avait un numéro de satyre politique. Et à la fin du spectacle, il écrivait son nom avec de la fumée. C'était sa marque déposée, qui figurait également sur toutes les affiches de son spectacle.

Vous pouvez utiliser l'orifice de la bouche de bien des manières différentes : vous pouvez parler, siffler, chanter ou bien faire des anneaux de fumée. Ce qui en sort fait la différence.  Si c'est juste de l'air, ça devient un sifflement. Si les sons proviennent de vos cordes vocales, cela pourrait devenir une chanson. S'il en sort de la fumée, elle peut prendre différentes formes.

Le code énergétique

Une pratique yogique est un code énergétique structuré d'une certaine manière. Il évolue et trouve son expression en fonction de votre nature actuelle. En utilisant un seul et même instrument simple, vous pouvez faire beaucoup de choses selon votre expertise et vos capacités.  De même avec une pratique yogique : c'est un code qui s'adapte à qui vous êtes. Tous les êtres humains sont faits du même alliage de chair et d'os, mais ils prennent forme de tant de manières différentes! Des motifs, beaux ou laids, apparaissent. De même, vous pouvez utiliser les pratiques spirituelles d'une manière belle ou bien vilaine.

Une pratique yogique est un code énergétique structuré d'une certaine manière. Il évolue et trouve son expression en fonction de votre nature actuelle.

J'ai mis vingt et un ans à filtrer l'occulte de la Shambhavi Mahamudra. Il s'agissait d'éliminer les vilaines choses que vous auriez pu faire, une fois habilités par cette pratique. Vous aurez peut-être envie de lire dans les pensées de quelqu'un afin de pouvoir exploiter cette personne. Ou vous voudrez peut-être prédire l'avenir de quelqu'un pour pouvoir le duper à quelque fin.  Ou bien vous pourriez détruire quelqu'un simplement en posant votre regard sur lui.  Si vous maîtrisez vos énergies vitales, vous pouvez propulser quelqu'un vers l'éveil ou vers la destruction – les deux sont possibles. Vous utilisez et transformez vos énergies en fonction de qui vous êtes.

Par conséquent, exclure le négatif lors de la transmission d'un processus comme Shambhavi, cela demande un certain soin. Mais au-delà de ça, le type d'expression que vous donnez à Shambhavi, que vous l'utilisiez pour guérir votre mal de dos ou bien pour atteindre un niveau d'existence plus élevé, cela dépend de vous. La pratique est axée sur le bien-être, mais votre idée du bien-être importe tout de même. Votre idée du bien-être n'est peut-être qu'une petite amélioration de la santé et réussir dans ce que vous faites, et vous pensez que c'est tout. C'est pourquoi je dis : « Ne fixez pas d'objectif ; laissez ça évoluer. » Laissez ça évoluer vers quelque chose que vous n'auriez pas pu imaginer. Ne restez pas coincé dans quelque chose que vous savez déjà. Au fur et à mesure que vous évoluez, la pratique, elle aussi, fonctionne à un niveau supérieur.

Des boissons gratuites !

Un jour, ceci arriva. Un homme entre dans un bar et annonce : « Des boissons gratuites pour tout le monde ! Courtoisie de la maison. » Il pointe vers le barman et dit : « Même pour vous. » Tout le monde boit, y compris le barman et lui-même. Lorsque vient le moment de payer, il s'avère que le gars n'a pas un sou en poche. Le barman lui donne un coup de poing au visage, le ramasse et le jette hors du bar. Le lendemain soir, l'homme revient et annonce à nouveau : « Des boissons gratuites pour tout le monde ! » Il regarde le barman : « Sauf pour vous. » Le barman se tient devant lui, menaçant, et dit : « Puis-je demander pourquoi pas pour moi? » L'homme dit : « Vous avez tendance à devenir violent quand vous buvez. »

Les pratiques sont calibrées de telle manière qu'elles fonctionnent pour vous à votre niveau d'état d'être. Si je monte d'un cran l'initiation à Shambhavi Mahamudra, au moins quatre-vingt-dix pourcent d'entre vous ne pourront pas se relever après. Ceux qui ont été initiés à Shoonya avant la consécration du Dhyanalinga en ont fait l'expérience. À cette époque, au moins soixante-dix à quatre-vingt pourcent des personnes n'étaient pas en mesure de sortir en marchant de la salle d'initiation. C'est pourquoi nous avions besoin d'au moins autant de bénévoles qu'il y avait de participants, car beaucoup d'entre eux devaient être transportés, soutenus ou du moins guidés. Ils étaient complètement hébétés. À l'époque, on initiait les gens de cette manière, parce qu'on cherchait des personnes capables de tenir le coup. C'était important pour la consécration que nous voulions faire, et il y avait urgence.

Calibré pour grandir

Avant la consécration du Dhyanalinga, j'avais un projet à réaliser. Non pas le mien, mais celui que mon gourou m'avait imposé. Maintenant, c'est juste que si les gens veulent grandir, nous leur fournissons les outils.  S'ils ne le veulent pas, il n'y a pas d'urgence. Si vous m'aviez vu avant la consécration du Dhyanalinga, j'étais une personne totalement différente. Après la consécration, j'ai tout changé consciemment – de ma façon de marcher, de parler, de m'habiller à ma façon de manger.  Les gens qui me connaissaient avant et me voient maintenant pensent que je ne tourne pas rond, parce que je ne suis plus assez féroce.

C'est bien, comment les choses sont maintenant. Aujourd'hui, la plupart des gens sont assis tranquillement pendant le processus d'initiation, et après, tout le monde rentre joyeusement à la maison sans aucun problème. C'est parce que l'initiation a été abaissée de telle manière qu'elle convienne à tout le monde, selon ce dont ils ont besoin – ni plus, ni moins. Elle est calibrée pour grandir avec vous. Nous ne vous forçons pas vers un état pour lequel vous n'êtes pas prêt.  Si le processus prend le dessus sur vous, c'est très bien, mais vous aurez quelques difficultés à gérer les situations extérieures. Nous ne voulons pas l'atténuer davantage, sinon il deviendrait insipide. Il vous permet toujours de voir qu'il existe des possibilités et des dimensions au-delà de votre niveau d'expérience actuel. Si vous voulez tendre vers cela, encore un peu de préparation, et cela évoluera tout seul.

Note de la rédaction: Une version de cet article a été initialement publiée dans l'édition d'avril 2017 du Isha Forest Flower.