Qu’est-ce que l’intuition ? Comment la développer ?

Qu’est-ce que l’intuition ? Pouvez-vous faire confiance à vos pressentiments ? L’intuition est-elle utile dans la prise de décision ? Sadhguru se penche sur ces questions en définissant l’intuition comme une dimension différente de calcul et examine l’extraordinaire éventualité qu’une intelligence artificielle devienne intuitive. Enfin, il nous fait part d’une pratique yogique qui aide à développer l’intuition.
Sadhguru Wisdom Article | What is Intuition?
 

Comment définir l’intuition ?

Interlocuteur : Pouvez-vous expliquer ce qu’est l’intuition ? Est-ce un aspect qui fait partie de la démarche spirituelle ?

Sadhguru : Qu’est-ce que l’intuition ? Tout ce qu’un être humain fait se base sur les informations qu’il ou elle a recueillies. Quand je parle d’informations, je ne veux pas dire celles que vous lisez dans un livre ou un journal. Les cinq sens recueillent constamment des informations à travers ce que vous voyez, entendez, sentez, goûtez et touchez. Ce processus se poursuit même lorsque vous dormez profondément. Des expériences ont été menées sur une personne profondément endormie à qui on disait dix phrases dans une langue qu’elle ne comprenait même pas. Malgré tout, cette personne, ayant été hypnotisée beaucoup plus tard, a pu répéter ces dix phrases. Elle n’était pas consciente, mais tout avait été enregistré avec la même précision qu’un magnétophone.  

Pour passer d’un téléphone « basique » à un smartphone et d’un smartphone à un iPad, nous n’avons rien découvert de nouveau. Nous apprenons simplement à mieux l’utiliser. Il en va de même pour votre cerveau quand vous êtes intuitif.

Il y a donc une quantité phénoménale d’informations dont vous n’avez pas conscience. Prenez simplement le fait que vous sachiez marcher. Marcher est si simple. Mais si on analyse les étapes nécessaires pour marcher sur deux jambes, on se rend compte que c’est un processus extrêmement complexe. Le déplacement du poids, le fonctionnement des muscles et tout ce que cela implique en font un processus extrêmement complexe. Si vous deviez le comprendre avec votre logique, vous deviendriez fou. Vous ne le comprendriez pas même si vous passiez toute votre vie à l’étudier. C’est à ce point complexe, mais nous savons tous marcher. Nous le savons intuitivement et non intellectuellement. 

La conduite serait une meilleure analogie. Lorsque vous avez appris à conduire une voiture pour la première fois, vous avez mis le contact, puis appuyé sur l’embrayage, puis passé la première vitesse, et vous avez lentement relâché l’embrayage, mais le machin faisait des soubresauts et calait en dépit de tous vos efforts. Mais maintenant, vous conduisez depuis dix ans, vous pouvez parler avec votre portable et tout se passe bien. Et même aujourd’hui, après dix ans de conduite, si vous vous asseyez dans la voiture et pensez : « Que dois-je faire au juste ? D’abord, mettre le contact, puis embrayer, puis passer la première, puis débrayer... » À nouveau, vous ne saurez pas conduire. 

L’intuition opposée à la logique 

Si vous fonctionnez intellectuellement, il y a dix étapes pour chaque petite chose que vous faites. Si, au lieu de passer par ces dix étapes de la première à la dixième, vous les sautez, les gens disent que c’est de l’intuitivité. Mais l’intuition n’est pas une dimension différente de la perception, c’est juste une dimension différente de calcul. Vous calculez plus rapidement, mais ce sont toujours les mêmes informations. Si votre cerveau devient plus intuitif, vous pouvez mieux utiliser ce que vous savez. Pour passer d’un téléphone « basique » à un smartphone et d’un smartphone à un iPad, nous n’avons rien découvert de nouveau. Nous apprenons simplement à mieux l’utiliser. Il en va de même pour votre cerveau quand vous êtes intuitif. Mais ce n’est pas une autre dimension de perception. 

Intuition et spiritualité 

Pour qu’une autre dimension de perception puisse avoir lieu, vous devez repousser les limites actuelles de votre perception. C’est précisément cela, la spiritualité : améliorer votre perception. Fondamentalement, être spirituel signifie aller au-delà du physique. Si une dimension au-delà du physique devient une réalité vivante pour vous, vous êtes spirituel. Quand je dis physique, je ne parle pas seulement du corps et du mental. Tout ce que vous percevez grâce aux cinq organes sensoriels est physique. Si vous transcendez cela ou si votre perception transcende les limites des cinq sens, alors vous êtes spirituel.

L’intuition opposée au pressentiment

Interlocuteur : Quelle importance devrions-nous accorder à notre pressentiment et est-ce la même chose que l’intuition ? 

Sadhguru : Il y a quelque chose qu’on appelle le pressentiment et il y a aussi quelque chose qu’on appelle avoir une trouille bleue. Quand les gens ne savent pas quelle voie prendre, il se passe quelque chose dans leur ventre. Ne voyez pas ça comme une sorte d’intuition ou une sorte de perspicacité de la vie. Beaucoup de gens considèrent la peur comme un pressentiment, vous ne devriez pas en faire autant.

S’il y a même un doute d’un pour cent, il est préférable d’utiliser l’esprit logique, aussi limité soit-il, car il est plus fiable.

Parfois, l’intuition est une chose très déroutante. Beaucoup de gens disent : « Oh, je pense que j’ai un pressentiment », en particulier les gens qui vont aux courses de chevaux ! Quatre-vingt-dix pour cent du temps ils perdent, mais ils ont toujours un pressentiment parce que ça a fonctionné une fois. Ça a fonctionné une fois et ça a échoué dix fois, mais ils continuent de miser sur cette unique fois où ça a fonctionné. C’est juste que les choses peuvent se produire simplement par hasard. 

D’une certaine manière, il est très dangereux d’avoir de l’intuition une fois de temps en temps, parce que vous ne savez pas comment décider si c’est cent pour cent oui ou non ; vous êtes alors dans un grand désarroi. Votre esprit logique dit une chose et vous pensez que votre intuition dit autre chose. Cela doit être clair à cent pour cent, sinon l’intuition est plus un obstacle. Il est préférable de ne pas en tenir compte et de simplement compter sur le processus logique. Même si cela prend plus de temps, cela vous mène au moins quelque part. L’intuition peut juste vous faire atterrir dans toutes sortes de situations parce que vous croyez certaines choses. Il y a beaucoup de gens comme ça, qui prennent constamment de mauvaises décisions pour tout dans leur vie parce qu’ils pensent qu’ils ont de l’intuition. S’il y a même un doute d’un pour cent, il est préférable d’utiliser l’esprit logique, aussi limité soit-il, car il est plus fiable. Vous pouvez le contre-vérifier. L’intuition ne peut pas être contre-vérifiée. 

L’intuition dans l’apprentissage automatique – Pouvons-nous construire des machines intuitives ? 

Interlocuteur : Les experts disent que les intuitions humaines sont pour l’essentiel des réactions biochimiques de notre corps. C’est comme un algorithme biochimique inhérent et intégré. Si tel est le cas, l’intelligence artificielle peut-elle recréer les émotions humaines ? L’intelligence humaine a-t-elle quelque chose à voir avec l’activité biochimique qui se produit dans notre organisme ? 

Sadhguru : Absolument. Vous savez aujourd’hui que le fait d’être mentalement équilibré ou déséquilibré, stable ou instable, clair ou peu clair dans votre esprit repose sur des éléments chimiques. Même le fait d’être heureux ou malheureux, aimant ou non, joyeux ou triste repose sur des éléments chimiques. Alors que vous êtes assis ici, la possibilité de rendre cette expérience belle ou laide dépend de votre intelligence, et elle dépend aussi de votre chimie. Ce ne sont pas deux choses différentes. 

Je leur réponds : « Je pense avec tout mon corps. Vous pensez uniquement avec votre cerveau. »

Les gens me demandent : « Sadhguru, comment arrivez-vous à faire toutes ces activités sans paniquer et perdre la tête ? » Je leur réponds : « Je pense avec tout mon corps. Vous pensez uniquement avec votre cerveau. » Il est complètement erroné d’assimiler l’intelligence à la pensée. La pensée n’est qu’une petite expression de l’intelligence. C’est une ineptie que les sociétés modernes ont créée, parce que le système éducatif moderne a fait croire aux gens que la pensée est la seule forme d’intelligence. Si la pensée est la seule forme d’intelligence, vous comprendrez naturellement que l’intelligence, c’est accumuler des données, analyser des données et projeter ces données en fonction de votre analyse. C’est un processus que n’importe quelle machine peut faire. Vous commencez à comprendre maintenant que même la pensée la plus complexe et à vos yeux phénoménale peut être produite sans effort aujourd’hui par votre ordinateur. 

La plupart des enfants trouvent que les mathématiques sont la matière la plus difficile, mais une simple calculatrice peut faire plus de mathématiques que votre enseignant. Votre ordinateur peut faire beaucoup plus de mathématiques que tout mathématicien. De toute évidence, ce que vous pensiez être un processus intellectuel très difficile, une machine le fait beaucoup plus facilement que vous ne pouvez l’imaginer. Les gens soutiennent que « les mathématiques, c’est une chose, il n’en va pas de même pour la littérature et la musique. » C’est faux. C’est juste que les mathématiques sont des chiffres à l’état brut, cela ne semble pas un sujet très humain. Même la littérature et la musique, qui sont plus considérées comme un épanchement du cœur humain, peuvent être réalisées par une machine. Peut-être n’avons-nous pas encore construit des machines assez élaborées pour le faire. Mais une grande partie de la musique devient électronique. Les musiciens se contentent de faire du play-back et laissent les machines faire la musique, et tout le monde la consomme. La musique produite par une machine peut ne pas être très agréable aujourd’hui pour une oreille très avertie, parce que les machines n’ont pas encore suffisamment évolué. Mais il arrivera inévitablement un jour, dans quelques années, où vous ne serez plus en mesure de faire la différence ou on approchera sans doute davantage de la perfection. 

L’intuition consiste simplement à calculer de telle manière qu’il n’est plus nécessaire de passer par le processus logique à chaque fois. C’est certainement une façon plus judicieuse d’utiliser votre intelligence. Si vous devez passer par un processus logique à chaque fois, vous allez forcément paniquer avec les petits aspects de la vie. Pourquoi pensez-vous que les gens se sentent de plus en plus stressés ? Dès que vous êtes éduqué, vous vous mettez à penser logiquement pour tous les aspects de votre vie. Vous essayez de trouver le sens de votre vie de manière logique et c’est impossible, alors vous êtes stressé. Rien n’a mal tourné. Le soleil s’est levé, il y a de l’oxygène dans l’air, vous avez pris votre petit déjeuner et vous êtes stressé. C’est parce que dans votre logique stupide, vous essayez de trouver le sens de ce qu’est aujourd’hui, et vous êtes malheureux parce que c’est impossible. 

Donc, l’intuition implique que votre calcul saute les étapes logiques et arrive à la réponse, ce qui est certainement une façon plus judicieuse de mener votre vie. L’intuition est-elle juste un algorithme biochimique ? Oui. Quand nous parlons d’« algorithme biochimique », nous parlons d’un flux constant que vous pouvez régler comme bon vous semble. Il est réglé d’une manière par la génétique, la culture et les influences extérieures, mais si vous êtes conscient, vous pouvez le régler d’une autre manière. C’est un mécanisme. Reste à savoir si ce mécanisme est mené consciemment ou non. 

Vous avez un intellect, une dimension intuitive et un niveau d’intelligence plus profond qui est la base même de la création. Cette intelligence, qui est la source même de la création, est également ancrée en vous. Il s’agit seulement de savoir quel est le niveau d’accès. Tout le monde a un bras, mais chaque individu ne peut pas utiliser son bras de la même manière. Quelqu’un qui joue au ballon l’utilise d’une façon ; un écrivain l’utilise d’une autre façon ; un artiste l’utilise d’une autre façon ; un yogi l’utilise d’une autre façon encore. Votre algorithme biochimique change constamment en fonction de la façon dont vous vous y appliquez. 

Comment développer l’intuition ? 

Les gens font de simples suppositions et pensent que c’est de l’intuition. Si vous voulez développer votre intuition, la première chose que vous devez apprendre, c’est à vous asseoir ici en étant complètement alerte et en ne pensant à rien. Quelqu’un me demandait : « Sadhguru quand vous roulez, à quoi pensez-vous ? » Je ne pense à rien, je ne fais que rouler. Si votre attention est constamment active sans aucune sorte de jugements, simplement l’attention, pas de pensée, juste l’attention, vous deviendrez naturellement intuitif. 

Si votre attention est constamment active sans aucune sorte de jugements, simplement l'attention, pas de pensée, juste l’attention, vous deviendrez naturellement intuitif. 

La plupart des gens ont de très bonnes intuitions a posteriori. Ils ont tous de l’intuition une fois que les choses sont passées. Cette intuition n’est pas bonne, parce qu’elle ne va pas aider. Elle ne va que perturber votre pensée logique. Si vous essayez d’aborder la complexité de la vie à travers le processus logique, vous allez inévitablement devenir fou. La plupart des gens ne s’appliquent jamais à ce point. Leur logique se résume à quatre étapes, puis elle va ailleurs. Pourquoi une feuille est verte et pourquoi une autre devient jaune ? Si vous vous y appliquez logiquement, il y a un million d’étapes à ceci. 

Si vous essayez de comprendre logiquement tout ça, vous deviendrez inévitablement fou. Mais si votre attention est active sans processus de pensée, vous savez par expérience, parce que vous l’avez absorbé. C’est le pouvoir de l’attention humaine. Si vous avez l’attention nécessaire, devenir conscient vous viendra naturellement. Si vous devenez conscient, vous réglerez l’algorithme biochimique de votre système. Vous l’influencerez d’une manière qui fonctionne pour vous et qui profite à tout le monde autour de vous. Il ne s’agit pas seulement de l’intuition. Si vous savez comment gérer votre système biochimique, vous pouvez influencer toute vie autour de vous. 

Attention ! 

Habituellement, les créatures venimeuses comme le cobra sont très sensibles aux fonctions biochimiques qui se produisent en vous. Elles sont capables de comprendre le processus fondamental de la vie qui se passe en nous simplement grâce à leur attention. Elles sont à un certain niveau d’attention parce que leur survie est toujours menacée. Dans les sociétés modernes, la survie n’est pas menacée, elle est en quelque sorte garantie, donc notre niveau d’attention a diminué et notre processus de pensée a considérablement augmenté. 

Nous avons besoin d’attention. L’attention humaine peut ouvrir toutes les portes dans l’univers. Mais l’attention devrait se libérer du processus de jugement. Cela signifie que vous ne devriez pas continuer à juger tout ce qui vous entoure à partir des données limitées que vous avez recueillies. Parce que même si vous pensez tout savoir, les données que vous avez recueillies sont très limitées. Même en passant toute une vie à faire attention, vous ne saurez pas grand-chose. Mais à mesure que vous devenez de plus en plus conscient, vous déterminez les algorithmes biochimiques. Cela signifie que vous déterminez la nature de l’expérience. Mais pouvons-nous construire des machines de ce genre ? Oui, nous le pouvons. 

Quand il n’y a pas de mots, il n’y a pas de conclusion. Quand il n’y a pas de conclusion, il n’y a pas de mort. C’est la voie de la libération.

Tout comme nous pouvons construire des machines qui peuvent faire des mathématiques, écrire des histoires et faire de la musique pour nous, nous pouvons construire des machines qui sont intuitives par nature. Déjà, vos smartphones prétendent être plus intuitifs que l’autre téléphone. Avant que vous ne sachiez ce que vous voulez, votre smartphone surgit et dit ce que vous voulez, car il vous a compris en se basant dans une certaine mesure sur votre utilisation. Tout comme vous pouvez comprendre d’autres êtres humains, votre téléphone vous comprend. Peut-être qu’il en sait plus sur vous que vous ne le savez vous-même. Il ne s’est pas autoréalisé, mais il vous a compris. 

Cela exige une analyse plus approfondie qui ne se réduit pas à parler d’intuition ou d’émotion. Il faut envisager cela comme un processus de vie, car le processus de vie est tel qu’il n’y a pas de séparation entre l’intelligence, l’intuition, la pensée, le battement du cœur, la fonction du foie, des reins, de la rate ou du cerveau. C’est un fonctionnement intégral. Il est très important de comprendre cela de cette façon, alors seulement vous ferez pleinement l’expérience de la vie. Vous constaterez alors que vous êtes sans voix devant la vie, parce qu’il n’y a pas de mot pour décrire un phénomène comme celui-ci. Les mots vous viennent parce que vous regardez de petits fragments et que vous trouvez toutes sortes de descriptions, simplement parce que nous voyons tout à travers le trou de serrure de l’intellect humain. Quand il n’y a pas de mots, il n’y a pas de conclusion. Quand il n’y a pas de conclusion, il n’y a pas de mort. C’est la voie de la libération. 

Les machines peuvent devenir tout ce que vous êtes et faire tout ce que vous pouvez faire, probablement mieux que vous. En revanche, elles ne peuvent pas devenir la conscience. Certaines personnes prétendent que nous allons insérer de la conscience dans une machine. Cela n’aura pas lieu. Ce que vous appelez la conscience est l’essence de la vie. C’est cette force indescriptible qui fait que tout arrive. Cela ne se produira pas dans une machine. 

Pratique yogique pour développer l’intuition 

La pratique yogique simple que nous enseignons améliore à la fois la logique et l’intuition. Je suis logique, mais je ne fais rien de manière logique ; tout est intuitif pour moi. Le volume et la diversité des activités que j’accomplis dans ma vie rendraient les gens fous. Mais étant donné que je ne fonctionne pas de manière logique, que j’arrive aux choses de manière intuitive, il n’y a aucun effort. Cela se produit, tout simplement.

L’intuitivité ne fonctionnera pas sans données. Vous avez certainement besoin de données, mais il n’y a pas de calcul. Les données sont recueillies à chaque instant parce que les cinq organes sensoriels collectent continuellement des données. Les gens viennent me voir pour des questions qui dépassent le cadre de la spiritualité. Si quelqu’un construit un édifice et qu’il y a un problème avec l’ingénierie, il vient me voir. Si quelqu’un répare une machine et qu’il y a un problème, il vient me voir. Ce n’est pas parce que j’ai la formation adéquate. C’est juste que si vous regardez cet édifice, que vous soyez conscient ou non, vos yeux voient une image complète. Si vous gardez un certain niveau de lucidité, vous pouvez la ressortir à tout moment. 

Si je conduis aujourd’hui, surtout dans la chaîne de l’Himalaya, je connais chaque virage sur la route, chaque rocher et chaque arbre important. Quand je conduis, c’est comme si le prochain virage était déjà dans mon esprit. Les gens ne comprennent pas pourquoi je conduis à cette vitesse. Tout le monde voyage à vingt-cinq ou trente kilomètres à l’heure, et moi, je file à toute allure parce que je vois déjà les deux-trois prochains virages de la route dans mon esprit. Je n’ai pas du tout à me soucier de la route parce que la route est très claire dans mon esprit. Je dois seulement faire attention aux véhicules. Et c’est ainsi dans l’esprit de chacun, mais les gens y ont un tel bazar qu’ils ne peuvent pas sortir les informations quand ils en ont besoin. 

Pendant que vous faites la pratique, si vous êtes connecté avec votre conscience, l’esprit est juste libre. Il est si libre que tout ce que vous avez senti, goûté, touché, entendu et vu est là. Vous n’avez pas à essayer de vous souvenir de quoi que ce soit. C’est tout simplement là. Vous pouvez simplement le récupérer. La mémoire ne consiste pas à se souvenir, la mémoire, c’est simplement votre capacité à récupérer les données. 

Editor's Note: Regardez cette vidéo où Sadhguru explique comment percevoir la vie au-delà de la logique.