Même Krishna est soumis aux lois du monde physique

Sadhguru explique comment même un être éveillé, que ce soit Shiva, Krishna ou un autre, est soumis aux lois du monde physique, une fois qu’il a choisi de fonctionner avec un corps physique.
Even Krishna is Governed by the Laws of the Physical
 

Sadhguru explique comment même un être éveillé, que ce soit Shiva, Krishna ou un autre, est soumis aux lois du monde physique, une fois qu’il a choisi de fonctionner avec un corps physique.

Interlocuteur : Les êtres humains ordinaires sont nés avec une certaine quantité de prarabdha, mais qu’en est-il de Krishna, Shiva ou vous, votre prarabdha n’est-il pas entièrement dissous ? Pourtant, même un dieu a dû faire face à de nombreuses adversités dans sa vie, et cela semble être votre cas à vous aussi.

Sadhguru : Shiva n’a jamais traversé une quelconque adversité. Il y a eu des situations, comme lorsqu’il a perdu sa chère épouse Sati. Il a vécu une période d’intense chagrin après son décès, mais au bout d’un certain temps, il a été à nouveau bien. Il en est ainsi pour tout le monde ; même si vous perdez une personne qui vous est très chère, vous avez du chagrin pendant un certain temps, puis vous passez à autre chose. Lui aussi est passé par là, pas de quoi en faire un plat. Krishna aussi a traversé de nombreuses situations, et il en est ainsi pour moi aussi. Oui, il existe des situations, mais il n’y a pas de souffrance. Quoi qu’il arrive, cela ne vous brise pas, cela ne vous estropie pas.

Maintenant demandons-nous pourquoi de telles situations arrivent même à Krishna, à Shiva, à Jésus, ou à moi. Une fois que vous avez choisi de fonctionner d’une certaine façon dans le monde, vous êtes assujetti aux lois du monde. Je ne parle pas des lois créées par l’homme, mais une fois que vous avez choisi de prendre un corps physique et de jouer un rôle dans le monde, vous êtes aussi soumis aux lois qui contrôlent l’existence physique. C’est la raison pour laquelle Krishna parlait de dharma, Gautama le Bouddha parlait de dhamma, et nous parlons du principe de base du yoga, parce que ce principe, le dhamma ou le dharma, est le principe directeur de la dimension physique de la vie. Dieu n’est pas assis là-haut à gérer les choses ; tout fonctionne selon certaines lois et selon un certain système..

Si vous vivez dans le monde physique, les idiots physiques vont vous bousculer. Pour que rien ne vous bouscule, vous devez devenir rien, ou tout.

Une fois que vous décidez d’entrer dans cette dimension, les lois de cette dimension s’appliquent à vous, qui que vous soyez. Vous aurez beau être Krishna, Shiva ou Sadhguru, si vous buvez du poison, vous mourrez. Vous avez peut-être la capacité de transcender certaines situations en cas d’absolue nécessité, vous ne mourrez peut-être pas, mais il y aura un prix à payer. Vous ne pourrez pas y échapper. Si vous tombez de la terrasse, quelque chose va se casser, qui que vous soyez, parce que vous avez choisi d’entrer dans l’espace physique. Si vous voulez être dans une condition où vous pouvez tomber de n’importe où sans qu’il ne vous arrive rien, vous devez être désincarné. Mais aussi longtemps que vous vivez dans un corps physique, vous êtes assujetti aux lois du monde physique. Il en va de même pour les autres dimensions. Lorsque vous en aurez assez vu de la vie, physique ou autre, le désir d’atteindre mukti apparaîtra.

Si vous vivez dans le monde physique, les idiots physiques vont vous bousculer.  Si vous vivez dans le monde désincarné, les idiots désincarnés vont vous bousculer. Si vous vivez le monde céleste, les idiots célestes vont vous bousculer. Constatant tout cela, un sage cherche à atteindre mukti. Vous voulez vivre dans une situation où rien ne vous bouscule. Pour que rien ne vous bouscule, vous devez devenir rien, ou vous devez devenir tout, selon la façon dont vous voulez voir les choses. Vous devez devenir tout, illimité, alors plus rien ne vous bousculera. Mais même si vous avez accès à l’illimité en vous, une fois que vous avez choisi d’être dans ce corps, vous êtes soumis au physique.

C’est pourquoi la plupart des êtres éveillés ne restent pas dans leur corps. Une fois qu’ils ont la clé pour aller au-delà, ils ne voient pas l’utilité de rester dans leur corps et d’être bousculés par le monde physique. C’est comme si vous étiez le Premier ministre du pays, et que vous veniez dans un petit village, et là, le chef du Panchayat vous bouscule. C’est l’expérience de tous les êtres éveillés. Ils ont la clé pour aller au-delà, ils pourraient être ailleurs, mais une fois qu’ils ont pris un corps physique, le physique et tout le monde dans la sphère physique les bousculent de milliers de façons différentes. Krishna a souvent exprimé que comme divin, il n’avait pas à se soumettre à ces choses, mais étant donné qu’il avait pris un corps pour implanter le dharma dans sa dimension physique, il était assujetti aux lois du monde physique. Certains l’ont vénéré, mais à maintes reprises, les gens se sont moqués de lui, l’ont appelé le vacher : pas par amour, ils l’ont appelé Gopala avec mépris. Il n’aurait pas dû subir tout cela, mais à partir du moment où il a entrepris le projet d’implanter le dharma, c’est ce qui s’est passé.

Note de la rédaction :

Cet article se base sur un extrait du numéro de juin 2014 de Forest Flower. Des abonnements au format papier sont disponibles.