Dépression : ses causes et comment la surmonter

Sadhguru explique pourquoi la dépression survient, ce qui vous arrive lorsque vous êtes déprimé, comment sortir de la dépression et comment l’utiliser pour évoluer.
Sadhguru Wisdom Article | Depression: Causes and How to Overcome It
 

Pourquoi êtes-vous déprimé ?

Sadhguru : Nous devons comprendre ce qu'est la dépression. Que se passe-t-il en vous lorsque vous n’avez pas le moral ? Fondamentalement, vous vous attendiez à ce que quelque chose se passe et cela ne s’est pas passé. Vous vous attendiez à ce que quelqu’un ou quelque chose aille comme vous l’entendiez, que le monde ou le destin aillent comme vous le vouliez, et cela ne s’est pas passé. En d’autres termes, vous êtes simplement contre ce qui se passe, c’est tout. Peut-être êtes-vous contre une personne, une situation, ou peut-être êtes-vous contre la vie même. En conséquence, la dépression sera de plus en plus profonde.

Pourquoi êtes-vous contre quelque chose ? Juste parce que les choses ne se sont pas passées comme vous le vouliez. Pourquoi le monde entier devrait-il aller dans votre sens ? Sachez que le monde ne va pas dans votre sens. Soit vous n’avez aucune foi dans le Créateur, soit vous n’avez aucune acceptation, soit les deux, et vous avez un ego hyper-sensible. Voilà pourquoi vous êtes déprimé.

Que se passe-t-il lorsque vous êtes déprimé ?

La dépression vous rend cynique et elle est profondément autodestructrice. Les personnes déprimées ne font que se blesser davantage. Tuer ne signifie pas nécessairement tuer physiquement. Si un homme sort avec une épée et tue quelqu’un, son ego n’est pas aussi sensible, il n’a pas besoin d’être autant alimenté que l’ego d’un homme déprimé. L’homme violent peut être très facilement calmé. Avez-vous déjà vu ça dans la rue ? Quand des gens se battent, s’il y a un homme avec un peu de sagesse qui les gère bien, ces gens, qui à un moment donné essayaient de s’entretuer, vont oublier leur querelle, devenir amis et partir ensemble l’instant d’après. Mais ce n’est pas le cas avec la personne dépressive. Elle va porter ça toute sa vie. Qu’ils le fassent consciemment ou non, ces gens continuent à aiguiser leur couteau et à se couper le cœur.  Pourquoi une personne continue-t-elle à se faire du mal ? Généralement, c’est pour obtenir de la sympathie. Pour une personne très déprimée, la sympathie normale n’est pas suffisante, il faut que quelqu’un saigne avec elle.

...Qu’est-ce qui peut être blessé en vous ? L’esprit et la nature intérieure ne peuvent pas être blessés. Seul l’ego peut être blessé.

Maintenant, qu’y a-t-il en vous qui puisse être blessé ? Si je frappe votre corps avec un bâton, c’est le corps qui sera blessé, c’est différent. Sinon, qu’est-ce qui peut être blessé en vous ? L’esprit et la nature intérieure ne peuvent pas être blessés. Seul l’ego peut être blessé. Si vous dites « Je veux évoluer », ça veut dire piétiner votre ego et aller de l’avant.

Utiliser la dépression pour évoluer

On peut faire de n’importe quelle émotion une force créatrice dans sa vie. Si votre tristesse vous rappelle que vous êtes incomplet, c’est bien, utilisez votre tristesse pour évoluer. Voulez-vous transformer cette tristesse en colère ou bien en amour et en compassion ? Il est très facile quand on est triste de devenir compatissant. C’est déjà une sorte d’énergie qui dissout, vous pouvez l’utiliser pour poursuivre la dissolution, ce qui vous mènera à votre bien-être ultime. Mais, quand vous êtes triste, si vous devenez irritable et colérique, si vous pensez que le monde entier a tort, vous êtes un imbécile.

La triste réalité avec les gens à l’heure actuelle, c’est que leur humanité ne se met à fonctionner que lorsqu’ils sont malmenés par la vie. La plupart des gens n’arriveront pas à maturité sans connaître la tristesse et la douleur. Sans cela, ils ne comprendront jamais ce qui leur arrive à eux et à tous ceux qui les entourent.

Quand vous devenez triste, si vous devenez irritable et colérique, si vous pensez que le monde entier a tort, vous êtes un imbécile.

Dans le yoga, la dépression est traitée au niveau du corps, du mental et des énergies. Si l’équilibre et l’exubérance nécessaires se produisent dans les corps physique, mental et énergétique, il est tout à fait naturel d’être dans un état de félicité. La dépression ne peut jamais exister chez un être qui connaît la félicité. 

Q : Sadhguru, vous dites qu’il est naturel d’être dans un état de félicité, mais la dépression n’est-elle pas elle aussi une émotion naturelle chez un être humain ?

Sadhguru : Dès que vous déclarez que la dépression est un processus naturel, il n’y a plus aucune issue. Lorsque vous étiez enfant, il était naturel pour vous d’être joyeux, pas déprimé. Ne déclarez pas que la dépression est naturelle. La dépression signifie que vous êtes incapable de maintenir l’exubérance de la vie en vous. Ça arrive même dans votre corps. Si vous êtes déprimé, même le corps physique s’effondre. La vie en vous n’est pas exubérante, elle s’est juste effondrée et a perdu son exubérance parce que vous ne faites pas ce qu’il faut avec elle. Vous imposez trop d’absurdités extérieures à l’intérieur.  Vous n’avez rien fait pour maintenir vos énergies vitales à un niveau élevé.

La source de la dépression

La dépression est une sorte de supplice. Si vous vivez un supplice et non l’extase, c’est parce qu’une grande partie de votre énergie vitale se produit de manière compulsive, et non consciente. Ça se produit en réaction à des situations extérieures. Dès que vous réagissez de manière compulsive, il est tout à fait normal de déprimer, car les situations extérieures ne sont jamais sous votre contrôle à cent pour cent. Il se passe tellement de choses dans le monde, si vous réagissez de manière compulsive, il est naturel de se perdre et de devenir malheureux. Plus vous serez exposé à la vie, plus vous deviendrez malheureux.

Ce que nous appelons un processus spirituel est juste ceci : non seulement gérer l’aspect objectif de votre vie, mais prendre soin de la subjectivité de qui vous êtes.

gens peuvent se créer une humeur dépressive de bien des façons. Si vous leur enlevez ce qu’ils pensent être précieux, ils dépriment. La tragédie pour beaucoup de gens, en particulier dans les sociétés riches, c’est qu’ils ont tout et pourtant ils n’ont rien. La dépression signifie que quelque part, un certain désespoir s’est installé. Si vous allez dans un village très pauvre en Inde, les gens sont vraiment pauvres, mais vous verrez des visages joyeux parce qu’ils ont l’espoir que ça ira mieux demain. Dans les sociétés riches, cet espoir a disparu. La dépression s’est installée parce que tout ce qui pouvait être déterminé à l’extérieur l’a été.

Un homme pauvre peut penser : « Demain, si j’ai une nouvelle paire de chaussures, tout ira bien. » S’il obtient une nouvelle paire de chaussures, il marchera comme un roi avec une joie immense sur son visage, parce qu’il a de l’espoir ; l’extérieur n’est pas encore déterminé. Dans les sociétés riches, l’extérieur est déterminé, mais l’intérieur ne l’est pas, alors il y a le désespoir et la dépression. Il y a de quoi se nourrir, se loger, s’habiller, il y a de tout, mais il y a toujours quelque chose qui ne va pas. Mais ils ne savent juste pas quoi.

Tout comme nous travaillons sur l’extérieur, nous devons également travailler à réparer l’intérieur. Le monde serait alors si beau... Ce que nous appelons un processus spirituel, c’est juste ça : non seulement gérer l’aspect objectif de votre vie, mais prendre soin de la subjectivité de qui vous êtes.

La dépression recherche l’attention

Si vous n’avez pas d’émotions très fortes ou de pensées très intenses à propos de quelque chose, vous ne pouvez pas être déprimé. C’est juste que vous générez des pensées et des émotions qui travaillent contre vous, pas pour vous. Donc, vous êtes assez fort pour créer votre propre dépression. Je dis ça, non pas parce que je ne me soucie pas de la maladie de quelqu’un, ou par manque de compassion, mais parce que c’est la nature de ce qui arrive à une personne.

La plupart des dépressions sont auto-créées. Quelques personnes sont pathologiquement malades, elles ne peuvent rien y faire. Mais presque tout le monde peut être poussé à la folie, car la frontière entre la santé mentale et la folie est assez mince. Les gens ne cessent de la repousser : quand vous vous mettez en colère, vous repoussez cette frontière. Vous repoussez les limites de la santé mentale, vous basculez dans la folie pendant un certain temps et vous revenez.

Dans votre vie, beaucoup de choses vous encouragent à tomber malade. Dès votre enfance, vous n’obteniez le maximum d’attention que lorsque vous tombiez malade : quand vous étiez heureux, les adultes vous criaient dessus. Quand vous criiez de joie, ils vous criaient dessus en retour. Quand vous étiez malheureux, ils vous consolaient. Quand vous étiez enfant, la maladie physique était bonne parce que vous attiriez l’attention de votre mère, de votre père et de tout le monde autour de vous. Vous n’étiez pas obligé d’aller à l’école ce jour-là. Donc vous avez appris l’art de tomber malade physiquement. Mais une fois que vous vous êtes marié, vous avez appris l’art de tomber malade mentalement !  Si vous voulez attirer l’attention, vous pouvez aller vous asseoir dans un coin et faire comme si vous étiez déprimé. Les gens feront attention à vous. Donc, si vous continuez à jouer à ce jeu, un jour viendra où vous ne serez plus en mesure de franchir la ligne de retour. Ce jour-là, vous serez cliniquement malade.

Comment surmonter la dépression ?

L’activité physique est un élément très important pour le maintien de l’équilibre chimique dans l’organisme. Au cours des dernières générations, notre activité physique a considérablement diminué. C’est pourquoi il devient difficile de maintenir l’équilibre chimique dans l’organisme. La dépression n’en est qu’une manifestation. Certains sont assis dans un coin et boudent, d’autres, qui sont bipolaires, peuvent devenir violents. L’approche courante consiste à tranquilliser ces personnes avec des produits chimiques, des comprimés ou des injections, ce qui détruit le potentiel de l’individu.

L’un des moyens les plus simples et les plus efficaces pour créer l’équilibre est d’avoir beaucoup d’activité physique dans un environnement naturel, idéalement dès le plus jeune âge.

L’un des moyens les plus simples et les plus efficaces pour créer l’équilibre est d’avoir beaucoup d’activité physique dans un environnement naturel, idéalement dès le plus jeune âge. Une autre solution consiste à être en contact consciemment avec les cinq éléments de la nature : la terre, l’eau, l’air, la lumière du soleil ou du feu, et l’espace. Un autre facteur est le type de nourriture que vous mangez : il faut éviter les aliments trop transformés. Et un dernier facteur est le manque de sécurité émotionnelle dont souffrent les générations modernes. Elles ne peuvent pas vraiment investir leurs émotions dans qui que ce soit, car personne ne restera trop longtemps.

Pour résumer, l’augmentation des cas de dépression est principalement due à l’évolution des modes de vie : trop de nourriture, pas assez d’activité, pas d’exposition à la nature, pas de contact avec les cinq éléments, pas de sécurité émotionnelle... Ce sont les principales raisons qui font que la dépression est devenue si répandue dans le monde aujourd’hui. Si nous prenons soin de ces aspects, nous pouvons réduire considérablement l’incidence et la prévalence de la dépression et des autres troubles mentaux.

 

Note de la rédaction : Déprimé(e) ? C’est le moment de se mettre au yoga ! Le programme Ingénierie Intérieure en ligne est proposé à - 50 % pour tous (gratuit pour le personnel soignant) afin de soutenir les populations pendant ces périodes difficiles.