Pères et Fils : Karan Johar en conversation avec Sadhguru

Sadhguru et Karan Johar discutent de la relation souvent délicate entre un père et son fils.
 

Lors d'une récente édition de "In Conversation with the Mystic", Karan Johar a interrogé Sadhguru sur l'amour, les relations familiales et la gestion des émotions négatives.

Dans cet extrait de leur échange, ils discutent de la relation entre un père et son fils, qui devient souvent de plus en plus complexe au fil des ans.

Karan Johar: Puisque nous parlons de la famille, il y a plusieurs choses qui m'ont toujours intrigué et je cherche des réponses, ou plutôt une validation, auprès d'une énergie plus élevée telle que vous. Je me suis toujours demandé pourquoi il y a une distance organique entre un père et son fils. Pourquoi cette angoisse existe-t-elle toujours dans cette relation ? Je suis sûr que beaucoup de personnes ici ont vécu cette expérience chez elles, dans leur propre environnement.

Sadhguru: Parce que chaque génération fait les mêmes erreurs, ce qui signifie qu'elles n'apprennent rien du tout. La famille est l'institution la plus élémentaire dans la constitution d'une société, mais cela ne signifie pas que vous devez rester à ce niveau élémentaire. Votre famille est une identité biologique que vous avez. Votre biologie est l'identité la plus élémentaire. La biologie est une réalité - vos parents vous ont évidemment donné ce corps, au moins dans une certaine mesure. Comment votre corps est et à quoi il ressemble, c'est essentiellement à eux que vous le devez. Leur corps, à leur tour, leur a été donné par quelqu'un d'autre. Se limiter à son identité biologique pendant toute une vie est un crime qui a de nombreuses conséquences. Ce pays a beaucoup souffert de cela, pendant longtemps.

La famille est une identité élémentaire avec laquelle nous sommes nés. Elle est merveilleuse quand on est enfant. Sans ce soutien familial, vous ne seriez pas ce que vous êtes aujourd'hui, à bien des égards. Donc la famille a droit à notre plus grand respect, car l'être humain est tel qu'au sortir du ventre de la mère, il n'est pas prêt à se mettre debout et à faire des choses comme les autres créatures. Il faut attendre longtemps avant qu'un garçon devienne un homme ou qu'une fille devienne une femme. Pendant ce temps, l'incubation au sein de la famille est primordiale. Il n'y a aucun doute là-dessus. Mais vous êtes censé dépasser cette identité, ce que bon nombre de gens ne font jamais, et ils en souffrent. Parfois, s'ils naissent à certains endroits, ils font même souffrir une nation toute entière. Le Mahabharata tout entier est un problème de famille.

Enfant, il est essentiel que vous soyez identifié avec la famille. Adulte, vous êtes censé dépasser cela. Cela dit, faut-il nécessairement que chaque père et chaque fils soient en proie à une sorte d'angoisse ? Le problème n'est pas lié à la relation père-fils - c'est juste que deux hommes habitent sous le même toit. Quand vous aviez huit ou dix ans, votre père était comme un dieu. Les choses se sont compliquées quand vous avez eu quinze ou seize ans, quand vous avez voulu être un homme, et qu'il n'y avait pas assez d'espace. Ce grand homme occupait trop d'espace et pensait : "Ici, c'est mon espace - qui c'est, celui-là ?"

Dans cette situation, ils ne peuvent pas se reconnaître comme père et fils - ce sont juste deux hommes et pas assez d'espace. On constate cela non seulement dans les familles humaines, mais aussi dans la vie de toutes les créatures, qu’il s’agisse d’un éléphant, d’un buffle ou autre. Il y a des frictions, et soit c'est le plus jeune qui part, soit c'est le plus vieux. Ce n'est pas un problème de relation père-fils - ce sont deux hommes qui essaient de partager le même espace et la même femme appelée "mère" par l'un et "épouse" par l'autre.

Karan Johar: Deux hommes ! Eh bien, cela brise certainement le mythe tenace avec lequel ce pays a fonctionné, car on a toujours cru que le problème était qu'il y avait deux femmes dans la même maison. Vous venez de l'inverser, ce qui me semble vrai, car je crois que le problème réside dans le fait que deux hommes ne peuvent pas habiter ensemble.

Sadhguru: La même chose se produit aussi entre femmes, mais d'une manière différente. Les femmes le font de manière féminine et dissimulée. Les hommes le font de façon plus directe et frontale.

Note de la rédaction: Dans le livre “Transformation Intérieure: Un grand maître yogi nous enseigne l'art de la joie”, Sadhguru raconte l’histoire de son propre éveil, partant du  garçon qui avait une affinité particulière pour le monde naturel, en passant par le  jeune homme téméraire qui a traversé le sous-continent indien sur sa moto. Ce livre propose une manière révolutionnaire de voir notre humanité et l’opportunité de réaliser une vie faite de joie, rien de moins.

Disponible sur Amazon.fr

 

 
 
 
 
  0 Comments
 
 
Login / to join the conversation1