3 histoires du seigneur Vishnu et de Shiva

article À propos de Shiva
Voici trois histoires intéressantes issues de la tradition à propos de Shiva et Vishnu : lorsque Shiva perdit sa maison au profit de Vishnu, lorsque Vishnu « sauva » Shiva, et enfin, un récit émouvant sur la dévotion de Vishnu pour Shiva.

Shiva et Vishnu : La légende de Badrinath

Il y a une légende au sujet de Badrinath. C’est là où habitaient Shiva et Parvati. C’est un endroit magnifique qui se trouve à environ 3 000 mètres d’altitude dans les Himalayas. Un jour, Narada alla voir Vishnu et lui dit : « Tu es un mauvais exemple pour l’humanité. Tu passes tout ton temps couché sur Adishesha et ta femme, Lakshmi, te sert tout le temps et te gâte bêtement. Tu n’es pas un bon exemple pour les autres créatures de la planète. Pour tous les êtres de la création, tu dois faire quelque chose de plus utile ».

Pour échapper à cette critique et aussi pour travailler à sa propre élévation, Vishnu se rendit dans les Himalayas à la recherche d’un endroit approprié pour faire sa sadhana. Il trouva Badrinath, un joli petit endroit, avec tout comme cela devrait l’être selon lui, un endroit idéal pour sa sadhana.

Il trouva une maison et entra. Mais il réalisa alors que c’était la demeure de Shiva et cet homme est dangereux. S’il se met en colère, il est du genre à pouvoir trancher sa propre gorge, pas juste la vôtre. L’homme est très dangereux;

Donc, Vishnu se transforma en petit enfant et s’assit devant la maison. Shiva et Parvati, qui étaient allés se promener, rentrèrent chez eux. A leur retour, un petit bébé était en train de pleurer à l’entrée de leur maison. Regardant cet enfant pleurer de tout son être, l’instinct maternel de Parvati surgit et elle voulut prendre l’enfant. Shiva l’arrêta et lui dit : « Ne touche pas à cet enfant. »
Parvati lui dit : « Quelle cruauté. Comment peux-tu dire ça ? »

Shiva dit : « Ce n’est pas un bon bébé. Pourquoi atterrit-il tout seul sur notre palier ? Il n’y a personne aux alentours, aucune trace de pas de parents dans la neige. Ce n’est pas un enfant. » Mais Parvati répondit : « Rien à faire ! La mère en moi ne laissera pas cet enfant comme ça. » et elle prit l’enfant dans la maison. L’enfant était très à l’aise, assis sur ses genoux, regardant Shiva avec jubilation. Shiva en connaissait les conséquences, mais il dit : « D’accord, voyons ce qui se passe. »

Parvati réconforta et nourrit l’enfant, le laissa à la maison et partit avec Shiva pour un bain dans les sources d’eaux chaudes à proximité. À leur retour, ils trouvèrent les portes verrouillées de l’intérieur. Parvati était interloquée :« Qui a fermé les portes ? » Shiva dit : « Je te l’ai dit, ne prends pas cet enfant. Tu as pris l’enfant à la maison et maintenant il a fermé les portes à clef. »

Parvati dit : « Que devons-nous faire ? »

Shiva avait deux options : l’une était de brûler tout ce qui était devant lui. Une autre était de simplement trouver une autre issue et de partir. Donc il dit : « Allons autre part. Comme c’est ton bébé adoré, je ne peux pas le toucher ».

C’est ainsi que Shiva perdit sa maison et que Shiva et Parvati devinrent des « étrangers en situation irrégulière » ! Ils errèrent à la recherche d’un endroit idéal pour vivre et s’installèrent finalement à Kedarnath. Ne savait-il pas, vous vous demandez ? Vous pouvez savoir beaucoup de choses, mais tout de même les laisser se produire.

Quand Vishnu « sauva » Shiva

Il y a beaucoup d’histoires dans la tradition yogique qui décrivent l’aveugle compassion de Shiva et ses réponses enfantines au désir de quelqu’un. Une fois, il y avait un asura qui s’appelait Gajendra. Gajendra fit beaucoup d’austérités et obtint une faveur de Shiva. A chaque fois qu’il l’appelait, Shiva était là avec lui. Voyant que Gajendra appelait Shiva pour chaque petite chose dans sa vie, Narada, le sage des trois mondes à jamais malicieux, joua un mauvais tour à Gajendra.

Il dit à Gajendra : « Pourquoi appelles-tu Shiva de temps à autre ? Il répond à tous tes appels. Pourquoi ne lui demandes-tu pas simplement d’entrer en toi et d’y rester tout le temps, pour qu’il soit toujours à toi ? » Gajendra pensa que c’était une bonne idée et il appela Shiva en conséquence. Quand Shiva apparut devant lui, il lui dit : « Tu dois rester en moi. Tu ne dois aller nulle part ailleurs. »

Shiva, dans sa réponse enfantine, est entré dans Gajendra sous la forme d’un linga et est resté là. Puis, au fil du temps, Shiva a manqué à l’ensemble du cosmos. Personne ne savait où il était. Tous les devas et ganas commencèrent à chercher Shiva. Vishnu examina la situation et dit : « Il est en Gajendra. » Alors les devas lui demandèrent comment faire sortir Shiva de Gajendra parce qu’en portant Shiva en lui, Gajendra était devenu immortel.

Comme toujours, Vishnu trouva la bonne astuce. Les devas s’habillèrent en dévots de Shiva, allèrent au royaume de Gajendra et commencèrent à chanter les louanges de Shiva avec grande dévotion. Gajendra, étant un grand dévot de Shiva, il invita ces personnes à venir chanter et danser dans sa cour. Ce groupe de devas, vêtus comme des dévots de Shiva s’y rendirent et avec grande émotion, avec grande dévotion, chantèrent, vénérèrent et dansèrent pour Shiva. Shiva, qui était assis à l’intérieur de Gajendra ne pouvait pas se retenir, il devait répondre. Donc, il déchira Gajendra en pièces et sortit de lui !

La dévotion de Vishnu pour Shiva

Shiva est vénéré à la fois par les dieux et par les rakshasas, les devas et les asuras, le plus haut et le plus bas : pour tout le monde, il est le suprême. Vishnu lui-même le vénérait. Il y a une très belle histoire qui décrit la façon dont Vishnu était un dévot de Shiva.

Une fois, Vishnu promit à Shiva qu’il lui offrirait 1008 lotus. Il partit en quête de fleurs de lotus, après avoir cherché dans le monde entier, il ne trouva que 1007 fleurs de lotus. Une seule manquait. Il alla et plaça le tout devant Shiva. Shiva n’ouvrit pas ses yeux, il sourit simplement parce qu’il en manquait une. Alors Vishnu dit, « Je suis connu comme Kamala Nayana, cela veut dire seigneur aux yeux de lotus. Mes yeux sont aussi beaux que n’importe quel lotus. Donc je vais t’offrir un de mes yeux », et il sortit dans la foulée un de ses yeux et le plaça sur le linga. Heureux d’une offrande de la sorte, Shiva donna à Vishnu le fameux Sudarshana Chakra.

Note de l’éditeur: Cliquez ici pour lire d’autres histoires intéressantes de Shiva l’Adiyogi.

Dont want to miss anything?

Get the monthly Newsletter with exclusive shiva articles, pictures, sharings, tips
and more in your inbox. Subscribe now!