Shiva et Shakti : Comment sont nées les 54 Shakti Sthalas

article Histoires de Shiva
Sadhguru raconte l'histoire de Sati qui s'est immolée dans le feu cérémoniel après que son père ait insulté Shiva… Shiva-and-Shakti-How-the-54-Shakti-Sthalas-Were-Born.

Sadhguru: Quand nous disons que Shiva est le destructeur, il ne s’agit pas de détruire le monde, mais de détruire votre monde. Votre monde est essentiellement une accumulation d’expériences et d’impressions passées. Votre monde est constitué du passé. Le passé est ce qui est mort. Il n’existe que comme une illusion qui s’infiltre dans le présent à cause de votre processus de pensée, et il se projette dans le futur à travers vos désirs.

S’il n’y avait pas de pensées, le passé n’existerait pas dans le présent. La pensée est une illusion et le désir est une double illusion parce que le désir projette constamment le passé dans le futur. Quoi que vous ayez connu dans le passé, vous désirez quelque chose que vous pensez être meilleur que ça. Si vous voulez connaître la grandeur de la création, cela n’est possible qu’à travers le moment présent qui est ici, juste maintenant. C’est la seule porte d’entrée. Si vous faites intervenir le passé, vous devenez hallucinatoire. Si vous créez une autre illusion du futur, en utilisant ce qui n’existe pas, l’illusion est maintenant si complète que la réalité est complètement oblitérée dans votre expérience de la vie.

Dans le calme absolu, il n’y a pas de passé. Dans le calme absolu, il n’y a pas de passé. Ce sont les deux passages fondamentaux que Shiva a trouvés pour donner accès à la création et à la source de la création. C’est pourquoi il est constamment représenté soit comme un danseur sauvage, soit comme un ascète totalement immobile.

La conspiration pour marier Shiva à Sati

Dans les traditions yogiques, l’histoire raconte que Shiva commença à passer de l’immobilité à la danse et de la danse à l’immobilité. Tous les autres, les gandharvas, les yakshas, les devas des trois mondes commencèrent à le regarder avec fascination et intrigue. Ils appréciaient ce mouvement absolu et cette immobilité totale, mais ils n’avaient pas la moindre idée de la nature de son expérience. Ils voulaient en avoir un avant-goût.

De l’intrigue, ils passèrent à l’intérêt. De l’intérêt, ils essayèrent de s’approcher un peu plus de lui, mais ils ne pouvaient pas supporter l’intensité de sa danse ou l’intensité de son immobilité.

Ils commencèrent à planifier et à déterminer comment ils pourraient maîtriser l’expérience qu’il vivait. Ils organisèrent une conférence, qui se transforma lentement en conspiration. Ils décidèrent de faire en sorte qu’il se marie. « Nous devons avoir quelqu’un de notre côté qui soit capable de nous dire ce qui est à la base d’une telle expérience extatique, d’une telle exubérance, et en même temps, d’une telle immobilité semblable à la mort. Il semble jouir des deux. Nous avons besoin de quelqu’un à l’intérieur. »

Beaucoup de choses eurent lieu ; je ne vais pas entrer dans les détails de la conspiration, parce que c’est une très grande conspiration. Si vous voulez une vue de l’intérieur de Shiva, il faut une énorme conspiration, qu’ils ont planifiée, complotée et exécutée. Ils marièrent donc Shiva à Sati. Il céda, s’impliqua complètement et devint absolument passionné par elle.

Le père de Sati insulte Shiva

Il autorisa Sati à faire partie de sa vie. Mais le père de Sati, Daksha, détestait Shiva, son gendre, parce que Shiva n’est pas un roi, il ne s’habille pas bien, il est couvert de cendres, il mange dans un crâne humain, tous ses amis sont toutes sortes de démons, de gobelins et des êtres déments. Il est toujours en méditation ou en état d’ivresse. Soit il a les yeux fermés, soit il est dans une danse folle. Ce n’est pas un gendre dont on peut être fier ou avec lequel on peut être vu.

Quelque temps plus tard, Daksha voulut accomplir un grand rituel pour lequel il invita chaque roi, chaque dieu et chaque yaksha. Mais il n’invita pas Shiva. Shiva et Sati étaient assis dans la forêt et, par amour, Sati essayait de le nourrir avec les fruits de la forêt, car c’est tout ce qu’ils mangeaient. Ils n’avaient pas de maison ou d’installations appropriées pour cuisiner, alors ils se contentaient de manger des fruits et tout ce qui leur était offert.

Tout à coup, elle vit beaucoup de circulation, les plus beaux chars, tous les rois, les dieux et les déesses se rendant quelque part, entièrement parés. Elle demanda alors à Shiva : « Qu’est-ce que c’est ? Où vont-ils tous ? » Shiva répondit : « Cela n’a pas d’importance. Nous n’avons pas besoin d’aller où ils vont ». Mais elle était très excitée : « Où vont-ils tous ? Regarde comment ils sont habillés. Que se passe-t-il ? » Il dit : « Ne t’inquiète pas, nous sommes bien ici. Es-tu malheureuse ? Non. Tu es heureuse. Ne t’inquiète pas pour eux. » Parce qu’il savait ce qui se passait.

Mais sa curiosité et son excitation féminine ne lui permettaient pas de rester assise là à profiter des fruits de l’arbre. Elle marcha, arrêta un des chars et leur demanda : « Où allez-vous tous ? » Ils répondirent : « Vous ne savez pas ? Votre père organise un grand yagna ( un sacrifice de feu ) et il nous a tous invités. Vous n’y allez pas ? » Elle s’est sentie totalement perdue quand elle apprit que son mari et elle n’avaient pas été invités. Elle se sentit déshonorée. Elle pensait que ce n’était pas juste envers Shiva. Elle dit à Shiva : « Je vais voir mon père. Pourquoi a-t-il fait ça ? » Shiva lui répondit : « Cela n’a pas d’importance pour moi. Pourquoi t’énerves-tu ? Nous sommes bien ici. Pourquoi devrions-nous aller à son sacrifice ? »

Mais elle était tellement blessée par cette insulte de ne pas avoir été invitée. Elle dit : « Non, je dois y aller. Il doit y avoir une erreur. Peut-être que l’invitation s’est perdue. C’est impossible. Comment peuvent-ils ne pas nous inviter, toi et moi ? Je suis sa fille. Il doit y avoir une erreur. Je suis sûre qu’il ne ferait pas ça. Mon père n’est pas comme ça. » Shiva dit : « N’ y va pas. » Mais elle ne voulait pas écouter et elle partit.

Sati se brûle dans le feu de la cérémonie

Lorsqu’elle se rendit au rituel, elle trouva tous ses cousins et sœurs et tous ceux qui étaient quelqu’un, étaient là, très bien parés. Mais elle vint dans des vêtements simples avec lesquels elle vivait dans les montagnes. Les gens se moquèrent et rirent d’elle. Ils lui demandaient : « Où est ton homme maculé de cendres ? Où est cet homme qui ne s’est pas peigné, qui sait depuis combien de temps ? »

Elle ignora tout cela et alla à la rencontre de son père, croyant toujours qu’il devait s’agir d’une erreur. Quand elle le trouva, Daksha était furieux. Mais elle demanda : « Comment peux-tu ne pas inviter Shiva ? » Daksha insulta alors Shiva de toutes les manières possibles et il dit : « Je ne le laisserai jamais entrer dans ma maison. »

Elle était très déçue. Le feu du sacrifice était allumé. Elle s’y jeta et s’immola. Nandi et quelques autres qui l’avaient suivie, quand ils virent cela, furent si terrifiés qu’ils revinrent en courant vers Shiva et lui dirent que Sati s’était immolée dans le feu du sacrifice parce qu’elle avait été insultée par Daksha.

Shiva crée Veerabhadra

Shiva s’assit dans le calme pendant un certain temps. Puis il est devint feu. Il se leva en furie. Shiva arracha une mèche de ses cheveux emmêlés, la frappa sur le rocher qui se trouvait à côté de lui et produisit un être très puissant dont le nom était Veerabhadra. Il dit à Veerabhadra : « Va détruire le sacrifice. Personne ne doit en retirer quoi que ce soit, y compris Daksha. Tous ceux qui sont impliqués dans ce sacrifice, va les détruire. » Veerabhadra s’y rendit en pleine fureur et mit le sacrifice à feu et à sang, massacra tous ceux qui se trouvaient sur son chemin et, par-dessus tout, empala Daksha.

La naissance des sthalas de Shakti

Puis Shiva arriva, ramassa le corps à moitié brûlé de Sati, son chagrin était tout simplement au-delà des mots. Il la posa sur son épaule et marcha. Il marchait dans une grande fureur et un grand chagrin. Il ne voulut pas laisser son corps à terre, ni laisser les flammes le consumer ou lui donner une sépulture. Il continua simplement à marcher. Au fur et à mesure qu’il marchait, le corps de Sati commença à pourrir et, à mesure qu’il pourrissait, il se détacha en plusieurs parties et tomba à 54 endroits différents. Ces 54 endroits devinrent des sthalas de Shakti en Inde. Alors que chaque partie de son corps tombait, une qualité de Shakti s’y établissait. Ce sont les principaux temples de Devi en Inde.

Trois d’entre eux sont censés être secrets et personne ne sait où ils se trouvent à l’exception de quelques personnes, mais 51 sont connus de la plupart des gens.

Dont want to miss anything?

Get the monthly Newsletter with exclusive shiva articles, pictures, sharings, tips
and more in your inbox. Subscribe now!