Vous souffrez d’anxiété ? Apprenez à vous asseoir correctement !

En réponse à une question d’un étudiant de l’Université Bennett, à Greater Noida, Sadhguru suggère une pratique méconnue pour atténuer l’anxiété. Envie de savoir comment faire ? Sadhguru explique son fonctionnement et son efficacité au niveau de l’organisme humain ainsi que du cosmos.
দুশ্চিন্তা, উদ্বেগে ভুগছেন? সঠিকভাবে বসতে শিখুন!
 

Interlocuteur : « Sadhguru, je souffre d’anxiété. Pourquoi est-ce que cela se produit et comment puis-je la contrôler ? »

Sadhguru : La santé mentale est quelque chose de délicat... Quand il s’agit de santé physique, à moins de souffrir d’une quelconque infection provenant de l’extérieur, les autres maladies viennent toutes de l’intérieur de nous-mêmes. Ce qui vient de l’intérieur de vous, est-ce votre responsabilité ? Si votre corps est en train de créer une maladie à l’intérieur, est-ce votre responsabilité d’y remédier ?

N’est-il pas vrai qu’un certain nombre de gens qui restent vautrés au lit jusqu’à midi souffrent de multiples problèmes de santé ? Ils pensaient que les gens qui se lèvent à 5 heures du matin pour aller courir, nager, jouer ou autre chose étaient des idiots. Ils croyaient vraiment profiter de la vie en se contentant de manger et dormir. Mais au bout d’un certain temps, cela nuit à l’organisme. Ils se disent alors qu’être en bonne santé est une chance, alors qu’eux sont en mauvaise santé. Non ! La santé se crée de l’intérieur. Si une invasion survient de l’extérieur sous la forme d’une infection, c’est autre chose. 

Le problème est tout simplement le suivant : pour une raison ou une autre, votre chimie est incontrôlable.

Pour la santé mentale, il est beaucoup plus délicat de dire cela, mais quand même : si ce qui arrive à votre corps est votre responsabilité, ce qui arrive à votre mental n’est-ce pas aussi votre responsabilité ? De nombreux facteurs peuvent entrer en jeu. Même une mauvaise santé physique peut être due à de nombreux facteurs. La même chose peut également être vraie pour la santé mentale. Mais nous devons bien distinguer la tristesse des maladies psychologiques. Vous ne pouvez pas aller chez votre médecin pour guérir de votre tristesse. Lui aussi peut être triste.

Si vous souffrez d’une pathologie, on peut vous guérir jusqu’à un certain point avec des médicaments, ce qui est une manipulation constante de votre chimie. Mais l’usine chimique la plus sophistiquée est juste ici (dans le corps humain). Imaginez que votre chimie soit entre vos mains, aimeriez-vous produire de l’anxiété ou de l’extase ? À n’en pas douter, vous choisiriez l’extase, la forme la plus élevée de plaisir.

Le problème est tout simplement le suivant : pour une raison ou une autre, votre chimie est incontrôlable. Il existe peut-être des caractéristiques génétiques, il peut y avoir des raisons pathologiques, il peut y avoir des stimuli extérieurs, beaucoup de choses. Mais malgré tout, n’est-ce pas votre responsabilité fondamentale de prendre votre santé physique et mentale en main ? À partir du moment où vous pensez que ce n’est pas de votre ressort, c’est l’impasse : ce n’est plus du tout entre vos mains. Si vous voyez que c’est votre responsabilité, tout ne sera peut-être pas résolu du jour au lendemain, mais vous pourrez commencer à progresser vers le bien-être. 

C’est très important : la responsabilité de qui vous êtes, de ce que vous êtes, de ce que vous n’êtes pas, doit vous revenir. C’est ma mission fondamentale : de la religion à la responsabilité. La religion signifie que la responsabilité pour tout ce qui va mal dans votre vie est là-haut dans le ciel. Le problème, c’est que vous êtes sur une planète ronde et que ce fichu machin tourne. Nulle part dans le cosmos, il n’est marqué : « C’est par ici le haut ». Si vous ne savez même pas où se trouve le haut, vous regardez inévitablement dans la mauvaise direction.

 

Comment se fait-il que quelque chose « en haut » soit responsable de ce que vous êtes ? Il est temps que nous assumions cette responsabilité, et alors nous pourrons faire de notre mieux. Est-ce que tout le monde sur la planète connaîtra le même niveau de santé physique et mentale ? Non, ce ne sera jamais le cas. Mais faisons-nous du mieux que nous pouvons pour nous-mêmes ? C’est cela, le plus important. Il nous faut faire ce que nous pouvons faire. Si nous ne faisons pas ce que nous ne pouvons pas faire, ce n’est pas un problème. Mais si nous ne faisons pas ce que nous pouvons faire, nous sommes un désastre.

Il existe des moyens simples d’équilibrer l’organisme. Il y a la chimie : diverses fonctions glandulaires se produisent dans le corps. Le plus simple est de simplement apprendre à vous asseoir correctement. Asseyez-vous de manière à ce que le corps n’ait pas besoin de votre soutien musculaire, qu’il soit si bien équilibré que s’il s’assoit, il s’assoit tout simplement. Faites juste cela quelques heures par jour : vous verrez, vous vous sentirez beaucoup mieux. Il existe d’autres processus plus complexes que vous pouvez mettre en œuvre pour sortir de ce problème. Mais essayez au moins ceci : géométriquement, tenez-vous d’une manière telle qu’il n’y ait pas de stress dans l’organisme.

Au début, cela vous paraîtra nécessiter un effort, mais une fois que vous serez assis comme cela, vous verrez que sans effort, sans mettre de tension dans une partie en particulier, le corps se maintiendra tout simplement en place. La géométrie, c’est le plus important. C’est vrai pour tout ce qui est physique dans l’univers : l’efficacité avec laquelle quelque chose fonctionne dépend de sa bonne structure géométrique. Prenons un moteur, par exemple. Si vous estimez que c’est un très bon moteur, cela veut dire qu’il est bien aligné géométriquement, il n’y a pas de friction. Si vous dites qu’un bâtiment est bien conçu, cela veut dire qu’il est bien structuré géométriquement.

Il en va de même avec ce corps et avec l’univers tout entier. Là maintenant, les planètes tournent autour du Soleil. Sont-elles actionnées par des câbles en acier ou autre chose ? C’est juste la géométrie. Si le système solaire sort de son alignement géométrique, c’est fini. Cela ne fonctionne que grâce à la perfection de la géométrie. Il en va de même avec votre corps : à un certain niveau, tout le système du yoga consiste à aligner votre géométrie physique avec la géométrie cosmique, afin que votre présence ici se fasse absolument sans effort. 

 

Que vous appeliez cela stress, anxiété, ou autre chose, c’est fondamentalement qu’il y a une friction dans l’organisme. Il est donc important que l’organisme soit d’abord bien aligné géométriquement, puis qu’il soit correctement lubrifié. Il existe des moyens pour cela. Là où règne la perfection géométrique, il n’y a pas d’effort, il n’y a pas de friction. Voilà ce que vous devez apporter à votre organisme. Ne laissez pas ces petites choses prendre le contrôle de votre vie. Une petite anxiété qui vous dérange sans cesse peut limiter et détruire votre processus de vie. Il convient d’y remédier le plus tôt possible.

 

Note de la rédaction : Les Yogasanas sont une façon d’aligner le système intérieur, de l’ajuster à la géométrie céleste et, ainsi, de se synchroniser avec l’existence et de parvenir naturellement à une chimie de santé, de joie et, avant tout, d’équilibre. Trouvez un cours de Yogasanas près de chez vous

Une version de cet article a été initialement publiée dans le numéro de mai 2019 de Forest Flower.