Mahabharat épisode 69 : la dévotion a-t-elle encore une place dans le monde d’aujourd’hui ?

La dévotion est-elle simplement une émotion douce ou peut-elle être un outil permettant de parvenir à la vérité ultime ? Sadhguru répond à cette question pendant le programme Mahabharat, en faisant la lumière sur la puissance des émotions et sur la dévotion en tant que passion ultime.
Sadhguru Wisdom Article | Mahabharat Episode 70: Does Devotion Still Have a Place in Today’s World?
 

Tous les épisodes Mahabharat

Participante : Sadhguru, vous dites que la dévotion est la façon la plus douce de vivre, mais la dévotion suffit-elle pour parvenir à la vérité ?

Sadhguru : Posez-vous cette question en tant que femme ou en tant que banquier ?

Participante : En tant que femme.

Sadhguru : Si vous êtes une femme, la dévotion suffit. Si vous êtes un banquier, il faudra faire une sadhana qui s’adresse à la tête et au cœur[1]. Le degré de difficulté du processus spirituel que vous rencontrerez est déterminé par vous, pas par la nature ou votre Gourou. La nature, l’existence, le Créateur et votre Gourou cherchent à le rendre aussi facile, simple et rapide que possible. Parce que si cela vous prend du temps, ce n’est pas votre vie qui est gaspillée, mais ma vie qui est gaspillée. Si vous ne réussissez pas, ce n’est pas votre échec, mais mon échec, et je n’aime pas être dans le camp des perdants.

Pourquoi vos identifications peuvent-elles être un obstacle ? 

Si vous êtes ici juste en tant qu’être humain, c’est très simple. Mais vous êtes tellement d’autres choses. Il peut être difficile d’avoir affaire aux banques, parce qu’il y a des clauses cachées dans chaque contrat. Elles sont imprimées en caractères si petits qu’il faut toute une vie pour les lire, la plupart des personnes signent donc sans les lire. Si vous effacez toutes les clauses cachées et êtes ici simplement en tant qu’être humain, c’est aussi simple que cela. La dévotion est une autre dimension de l’intelligence, que le monde d’aujourd’hui a malheureusement perdue en grande partie.

La passion, c’est être pleinement en vie, brûlant d’ardeur. La dévotion, c’est pousser cela jusqu’à l’extrême et devenir le feu.

La dévotion, c’est l’intelligence de comprendre qu’il existe une plus grande intelligence dans l’existence ; alors vous mettez votre petit intellect de côté. La dévotion, ce n’est pas faire des pujas[2] chaque jour. La dévotion signifie que votre implication dans la vie est tellement absolue que vous-mêmes ne comptez plus désormais. Être libéré de soi-même, voilà ce qu’est la dévotion. Il n’existe pas de plus grande intelligence que cela, et il n’existe pas de plus grande douceur que cela. Aucun amoureux ni amateur de plaisirs ne connaîtra la douceur que connaît un dévot.

Qu’est-ce qui devrait venir en premier, la sadhana ou la dévotion ?

Participant : Malheureusement, nous, les femmes modernes, n’avons plus cette innocence. Nous avons un mental pensant. Donc pour que nous soyons dans un état d’esprit de dévotion, la sadhana doit-elle venir en premier ou la dévotion devrait-elle venir en premier ?

Sadhguru : Vous vous faites une idée erronée de la dévotion. Vous pensez que la dévotion, c’est chanter « Ye Devi » ; ce n’est qu’une manière limitée d’exprimer la dévotion. Il ne faut pas plus de deux minutes pour chanter « Ye Devi », mais il faudra un certain temps avant d’arriver à un point où vous pourrez vous fondre dans ces deux minutes d’expression, pour que ce ne soit pas simplement un son qui sort de votre bouche, mais que votre être jaillisse et se connecte avec ce à quoi vous faites référence.

Votre passion est-elle brûlante d’ardeur ? 

Vous dites : « Nous avons un mental pensant ». Il est idiot de la part des gens modernes de croire qu’eux seuls pensent et que les gens des temps anciens ne pensaient pas. Ceux-ci avaient beaucoup plus de temps pour penser et ils pensaient beaucoup plus que vous. Les bénéfices dont vous jouissez aujourd’hui sont le produit de leurs pensées. Le problème avec la vie moderne, que vous soyez un homme ou une femme, c’est le manque d’humilité. Je ne vous dirai pas de vous exercer à l’humilité, car l’humilité à laquelle on s’est exercé est pire que l’arrogance, car elle est mensongère.

La dévotion est un état de passion extrême. Maintenant, votre passion est comme la lueur d’une chandelle. Si vous vous enflammez comme un feu de forêt, vous connaîtrez la dévotion. Votre passion est très insipide parce que votre intellect glorifie vos limites. L’éducation moderne a enseigné à votre intellect de toujours fixer des limites. Fixer des limites n’est pas un signe d’intelligence­, c’est le signe du cerveau reptilien en vous. Vous fixez des limites parce que votre instinct de survie est activé. Si vous mettiez votre instinct de survie de côté, vous n’hésiteriez pas à faire quoi que ce soit. C’est cela la passion. La passion, ce n’est pas avoir une histoire d’amour, la sexualité ou quelque chose de ce genre. La passion, c’est être pleinement en vie, brûlant d’ardeur. La dévotion, c’est pousser cela jusqu’à l’extrême et devenir le feu.

Pourquoi il ne faut pas avoir peur des émotions  

Les gens croient que s’ils sont éduqués, ils ne doivent pas sourire, montrer de l’amour, être beaux et surtout qu’ils ne doivent pas verser une seule larme. Pour quelle raison avez-vous honte de cet aspect de l’être humain qu’est l’émotion ? Simplement parce que vous avez des idées machistes dans votre tête et que vous pensez que c’est cela la liberté. C’est faux. Vous êtes si profondément asservis que vous ne pouvez pas verser une larme d’amour, de joie, de douleur ou d’anxiété. Il n’y a rien d’intelligent dans le fait d’avoir honte de vos émotions. Si l’intellect vous donne du pouvoir, vous ne trouvez pas que c’est un problème. Donc si vos émotions vous donnent du pouvoir, où est le problème ? Si vos émotions vous paralysent, ce sont de fausses émotions. Dans ce cas, vous devez les transformer. 

Vos émotions sont plus proches de votre être et de votre existence que votre intellect. Elles sont plus fluides et flexibles. Mais vous avez supprimé cette dimension de l’intelligence. En tant que femme, vous avez un avantage parce que la nature a donné à votre corps une responsabilité et une possibilité qui permettent aux choses de se produire beaucoup plus vite et facilement que si vous aviez un corps masculin. C’est là votre intelligence. S’il vous plaît, mettez cela à profit.

À suivre

Plus d'articles Mahabharat

[Note de la rédaction] Les articles de cette série se basent sur des discours que Sadhguru a prononcés lors du programme « Mahabharat » au Centre de Yoga Isha, à Coimbatore, en février 2012. Guidés par Sadhguru, les participants se sont lancés dans une exploration mystique de la sagesse de cette saga immortelle, à travers la musique, la danse et des processus spirituels

[1] Pratique spirituelle

[2] Forme d’adoration traditionnelle d’une déité