Vivre consciemment, la seule solution pour l'environnement

Le 5 juin est célébré chaque année comme la Journée de l'environnement. Dans cet article, Sadhguru explique pourquoi nous devrions apprécier notre planète et passer de la compulsion à un mode de vie conscient.
Conscious Living, the Only Solution for the Environment
 

Q: Sadhguru, pourquoi dépensons-nous des milliards de dollars pour chercher la vie sur d'autres planètes, tout en dépensant des trillions de dollars pour détruire la vie sur Terre ? Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez nous ?

Sadhguru: Ce qui ne va pas, c'est que nous recherchons une expansion illimitée par des moyens physiques. Vous voulez aller sur la lune mais vous êtes sur un chariot à martyriser les boeufs. Vous allez peut-être tuer les boeufs mais vous n'y arriverez pas comme ça. C'est l'erreur fondamentale.

Les gens envisagent d'exploiter une autre planète. Mais détruire cette planète n’est aussi qu’une question de temps.

Un être humain aspire constamment à être quelque chose de plus que ce qu'il est là maintenant. S'il ne connaît que l'argent, il pense à un peu plus d'argent; s'il connaît le pouvoir, un peu plus de pouvoir; s'il connaît l'amour, un peu plus d'amour. Il y a quelque chose en lui qui ne se contentera pas de qui il est. De la façon que vous connaissez le mieux quelle qu'elle soit, vous essayez d'être un peu plus. Mais si vous appliquez votre conscience et regardez, vous pouvez clairement voir que vous ne cherchez pas l'argent, la propriété, l'amour ou le plaisir. Ce que vous recherchez, c'est l'expansion. Combien d'expansion vous satisferait pour de bon ? Si vous regardez cela, vous pouvez clairement voir que vous recherchez une expansion infinie. Chaque être humain veut s'étendre de façon illimitée. Mais là maintenant, nous essayons de devenir infinis par étapes en conquérant, en capturant le monde ou en faisant du shopping. Le désir d'expansion s'exprime de tant de manières, qui sont toutes physiques.

Le domaine physique, aussi vaste qu'il puisse vous sembler, est un domaine limité. Là maintenant, nos économies mêmes sont construites comme ça: il n'est question que de plus, plus et plus. Chaque pays parle de taux de croissance. Cela signifie que tout le monde doit acheter plus et utiliser plus. Mais où est ce "plus"? Donc les gens envisagent d'exploiter une autre planète. Mais détruire cette planète n’est aussi qu’une question de temps.

Notre fantastique planète

C'est une planète fantastique - elle a créé non pas une ou deux formes de vie, mais des millions. La diversité de la vie, des animaux, des oiseaux, des plantes, des insectes, des vers et des microbes que nous avons sur cette planète est ahurissante. Bien que nous ayons découvert quelques millions de formes de vie, même aujourd'hui, chaque année plus de 10 000 nouvelles espèces sont découvertes. Mais nous pensons que les choses seront mieux ailleurs.

Parce que nous avons largement exploité tout ce que nous pouvons ici, et nous savons que ça va prendre fin, les gens cherchent un autre endroit à exploiter.

Le désir d'expansion est compulsif. Comme nous n’avons trouvé aucun autre moyen de nous développer, nous pensons naturellement que l’exploitation des ressources physiques est la seule solution. C’est ce que notre idée de la science est devenue malheureusement. Si des recherches scientifiques ont lieu sur certaines choses, vous pouvez vous assurer que lorsqu'ils découvriront quelque chose à ce sujet, ils vont chercher à savoir comment l'exploiter. Nous avons exploité les terres et les océans, maintenant nous voulons exploiter ce qui est au-delà. Notre idée de la vie est devenue l'exploitation. Les gens fabriquent des protéines à partir de microbes. Ils n’épargnent même pas les fichues bactéries !

C'en est arrivé au point où chaque créature a besoin de protection. Un animal féroce comme un tigre a besoin de protection ! Rien que le mot "tigre" est censé vous terrifier, mais maintenant le pauvre animal doit être protégé.

Parce que nous avons en grande partie exploité tout ce qu'on peut ici, et que nous savons que cela va prendre fin, les gens cherchent un autre endroit à exploiter. Dès qu'ils trouveront une telle planète - j'espère que ça n'arrivera pas -, vous pouvez imaginer les nations se faire la guerre là-bas. Même si on fait un film, si on dit "stars", ils disent "wars" !

Un âge sombre de l'environnement

Nous sommes dans ce mode d'exploitation non par choix, mais par compulsion. La seule solution à cela est la conscience. Quand l'humanité commencera à agir par conscience, la compulsion ne nous gouvernera pas et nous ferons exactement ce qui est nécessaire, rien de plus, rien de moins. Si cela ne se produit pas, l'Inde sera l'un des premiers pays à être durement frappé par le désastre environnemental qui se développe. Les rivières en Inde sont dans un état grave. En moyenne, tous les fleuves en Inde diminuent d'environ 8% chaque année. Donc dans quinze ans, la plupart des rivières auront disparu. La plupart des rivières n'atteignent déjà pas l'océan pendant la plupart des mois de l'année. Cet épuisement est constaté partout.

Aujourd'hui, si vous regardez l'eau potable par personne dans ce pays, nous avons seulement 25% de ce que nous avions en 1947. En 2050, ils disent que nous n'en aurons que 18%. Il est temps de se préparer pour des bains à la bouteille - vous devez être capable de prendre un bain avec une bouteille ! C'est un problème très grave. Si les gens dans la rue n'ont pas d'eau à boire, personne ne devrait se leurrer en pensant que nos vies vont aller bien et être sûre.

Sensibiliser au problème des rivières

Conscious Living, the Only Solution for the Environment

L'une des choses à faire est de créer un bassin versant d’un kilomètre de chaque côté de la rivière, tout le long de son cours. Il ne devrait y avoir ni labour ni agriculture dans cette zone. Si c'est un terrain du gouvernement, planter des arbres forestiers, si c'est un terrain privé, planter des arbres fruitiers. Distribuer des arbustes gratuits avec des subventions pendant quelques années, jusqu'à ce que les arbres arrivent à maturation. Nous devons faire tout ce qui est nécessaire pour nous assurer qu'il y ait des arbres et non des terres labourées et lourdement traitées près de la rivière. Je milite pour ça depuis presque dix ans et maintenant les dirigeants d'Andhra Pradesh et de Madhya Pradesh ont pris cette suggestion au sérieux.

Dans l'état de Madhya Pradesh, le 10 novembre, nous lançons un mouvement au cours duquel 100 personnes vont marcher le long du fleuve pour amener une prise de conscience.

L'agriculteur ne travaille que pour gagner sa vie. Il ne sait rien du désastre écologique en cours. Donc nous devons créer un mouvement et faire comprendre aux gens que c'est nécessaire, et ensuite prendre des décisions politiques.

Pour ce faire, dans l'état de Madhya Pradesh, le 10 novembre, nous lançons un mouvement au cours duquel 100 personnes vont marcher le long du fleuve, pour amener une prise de conscience. Ce sont près de 1400 kilomètres qu'ils couvriront en 90 jours. En chemin, d'autres gens peuvent se joindre à la marche pour un jour ou deux. Des réunions seront tenues dans chaque village au fur et à mesure de leur avancement. Le Ministre d'État sera là pendant quelques jours au moins, et je prévois d’y être quelques jours aussi. Tous les jeunes devraient y aller et marcher !

Nous voulons en faire un mouvement national, afin de pouvoir prolonger un peu la vie de nos rivières. Ce n'est pas une solution, mais cela va au moins ralentir les choses. Mais la solution ultime est que les gens commencent à vivre consciemment. C'est la seule façon.

Note de la rédaction: Vous pouvez également suivre Sadhguru en français sur facebookinstagram et youtube !

 
 
  0 Comments
 
 
Login / to join the conversation1